soins des cheveux

Mes cheveux: je les classe dans quelle catégorie?

Maintenant que j’ai vraiment adopté mes cheveux au naturel, je fais beaucoup plus de recherches pour trouver ce qu’il y a de mieux pour eux. Il me fallait déterminer la typologie de mes cheveux, et les soins qui lui étaient nécessaires. J’ai ainsi découvert qu’il y a une classification pour le cheveu établi par un coiffeur professionnel afro-américain du nom d’André Walker.

André Walker coiffant la célèbre Oprah Winfrey
Cette classification permet de distinguer le cheveu en fonction de sa typologie. Il a donc identifié 4 types de cheveux, et dans chaque type le cheveu peut être classé par ordre alphabétique de a à c:
                            

                           
         

Plus précisément voilà ce que ça donne sur la tête de nos people:

                 
Mes cheveux sont un mélange de 4b et 4c. A l’avant, j’ai le 4c et sur la nuque, le 4b. J’ai aussi compris que plus les cheveux sont crépus, plus ils ont besoin d’être soignés et hydratés. Je comprends pourquoi mes cheveux sont autant secs. La forme des boucles qui sont très serrées empêche le sébum d’atteindre les pointes des cheveux. Quelle galère! Du sébum, j’en ai à revendre. Mon visage est si gras que je peux utiliser tout ce gras pour me faire une omelette! Si seulement tout ce sébum pouvait aller encombrer mes cheveux! Ils en ont tellement besoin. Mais bon, le gras de mon visage fait l’objet d’un autre article, car de ce côté, j’ai mille et une chose à raconter. Heureusement que j’ai trouvé de quoi y remédier. 
Quant à ma touffe, voilà de quoi elle a l’air 2 mois et demi après le BC.

Au niveau de la nuque et sur les côtés, mes cheveux sont moins touffus et frisés. Au centre, c’est vraiment très crépu. Je me suis coiffée ainsi après avoir défait mes nattes. Grâce aux soins protéinés, j’ai pu relever un changement en faisant mon brushing. Mes cheveux ne chutent plus bien qu’ils soient fragiles. Sans avoir eu besoin de crème, j’ai pu me coiffer sans problème. Je dois reconnaître quand même que c’était parce qu’ils étaient préalablement nattés. Lorsque j’avais fait mon big chop, ma première difficulté était le brushing. Étant trop court pour être nattés, mes cheveux s’emmêlaient facilement et je me retrouvais avec plein de nœuds au niveau des pointes. Les nattes et les tresses assouplissent les cheveux et facilitent le brushing. 
Le souci que j’ai eu après m’être coiffée ainsi, ce sont mes cheveux qui se sont asséchés au cours de la journée surtout au niveau des pointes. J’ai aussi une vilaine manie, je ne peux m’empêcher de ses rester dix minutes, sans mettre ma main dans mes cheveux. Or dans cet état, les cheveux doivent être moins manipulés et hydratés de façon permanente. Et puis comme je l’avais déjà dit, ce n’est pas agréable de se reposer sur la nuque avec les cheveux coiffés ainsi car on se retrouve avec les cheveux complètement plaqués et emmêlés. 
Sinon ma tête me plaît quand même. C’est déjà un bon début. Mes cheveux sont quand même moins secs qu’au moment où j’avais fait le BC. J’aime bien cette aventure, et la découverte de nouvelles astuces. Je suis de plus en plus motivée pour entretenir mes cheveux, et contrairement à certaines, je ne suis pas obsédée par la longueur de mes touffes.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s