soins des cheveux

Que faire lorsqu’on a des pellicules?

Notre pauvre tête en voit de toutes les couleurs avec les problèmes que rencontrent nos cheveux et notre cuir chevelu. Les pellicules en font partie. Qui n’a pas été agacé de se retrouver un jour avec la tête qui démange et ces trucs blancs qui s’éparpillent un peu partout lorsqu’on se gratte.

Le plus agaçant c’est lorsqu’on se fait de jolies nattes ou de belles tresses, et que subitement au bout de deux à trois jours, ces petits trucs blancs apparaissent et enlaidissent notre coiffure.

Je m’étais toujours dit que c’est le cocktail de produits de beauté dont nous abreuvons nos cheveux qui en étaient à la base. Mais voilà qu’il n’y a pas que nous les femmes qui sommes victimes de ce souci capillaire. Les hommes aussi en prennent pour leur grade. La tête qu’a faite mon chéri quand après s’être rasé la tête, il a vu des traces blanches apparaître sur crâne! Alors oui, nous sommes tous concernés par ce sujet, quels que soient nos origines. Seules les causes varient d’une personne à une autre.

Parfois on arrive à les traiter, ils disparaissent un moment puis rebelotte. Surtout avec nous les femmes qui faisons mille et une chose avec nos cheveux. 

Les pellicules, c’est quoi exactement? 

Ce sont des cellules mortes du cuir chevelu. Vous remarquerez parfois des cellules de la peau qui se détachent lorsqu’elle a tendance à se renouveler. Moi, je le constate souvent au niveau de mes mains. C’est de cette même manière que le cuir chevelu élimine aussi des cellules mais lorsqu’elles sont de tailles anormales, il n’est plus question de renouvellement de la peau mais d’irritation du cuir chevelu. Il s’agit là des pellicules.

Pour mieux traiter les pellicules, il faut savoir les cerner. En ce qui me concerne par exemple, j’ignorais qu’il existe deux sortes de pellicules (rires). J’ignore tellement de choses, mais j’aime découvrir et partager. C’est le but du blog d’ailleurs. 

Comme je le disais plus haut, on en distingue deux: les pellicules sèches et les pellicules grasses. 

Les pellicules sèches touchent le cuir chevelu sec. Elles sont blanches et se détachent facilement en tombant sur l’épaule comme de petits flocons de neige.

Par contre les pellicules grasses sont, comme le nom l’indique, grasses. Elles touchent le cuir chevelu gras et ne se détache pas facilement. Elles s’accrochent à la racine des cheveux. Elles sont souvent rondes, de couleur jaune et sont collantes. Vous remarquerez par exemple qu’en essayant de détacher ce genre de pellicules avec les doigts ou un peigne, on se crée de petites plaies.

Lorsque vous avez des pellicules, il faut ne pas surtout pas les détacher ou gratter car cela va aggraver le problème. En effet, plus on les gratte, plus ils se multiplient.

Je me suis quand même rendu compte que certaines pellicules sèches apparaissent comme ça et ne donne même pas de démangeaisons mais c’est en se peignant par exemple qu’en remarque ces trucs blancs qui se mettent à tomber.

Les causes

Les causes des pellicules sont variées:

  • Inflammations du cuir chevelu
  • Stress
  • mauvaise alimentation
  • sècheresse de la peau
  • manque d’hydratation (cela va de pair avec la sècheresse de la peau)
  • produits de beauté agressifs
  • manque d’hygiène
  • shampooing trop fréquents ou de mauvaise qualité
  • excès de sébum
  • dérèglement hormonal 
  • etc.
Mais dans certains cas, on ne peut pas dire de façon absolue ce qui est à l’origine de ce problème. En effet, même avec une alimentation équilibrée, une bonne hygiène et des soins adaptés, les pellicules peuvent apparaître. Je l’ai remarqué quand j’ai fait mon retour au naturel. J’ai même cessé de me tresser pendant plusieurs mois et j’ai été surprise de voir des pellicules apparaître sur ma tête.

On ne peut donc pas faire des adieux aux pellicules, mais plutôt de simples au revoir. Il faut juste connaître les bons gestes à suivre pour les traiter lorsqu’on y est confronté. Car si les pellicules ont la mauvaise manie de venir sans invitation, on peut rendre leur séjour aussi court que possible.

Les bons gestes

Alors, lorsqu’on a des pellicules, la première des choses est d’éviter le grattage. Eh oui! c’est ça le plus embarrassant. Ça gratte tellement! Surtout lorsqu’on a des nattes ou des tissages sur la tête. Le pire, c’est quand il fait chaud. La chaleur et les pellicules ne font pas bon ménage.

Le cuir chevelu étouffe sous le tissage, et sous ce tissage, on transpire. Cette transpiration mêlée à la chaleur fait proliférer les pellicules et toute la tête démange. On vit alors le martyr et il est même compliqué de se gratter pour se soulager. C’est pareil pour les nattes, à la différence que la tête n’est pas entièrement recouverte, mais là où les mèches sont collées, le cuir chevelu s’étouffe. En temps normal, on ne devrait pas garder des mèches sur la tête plus de deux semaines. Si vous avez des pellicules, il faut raccourcir la période afin de ne pas aggraver le problème et de pouvoir mieux le traiter. En effet, même si vous faites des soins adaptés et que vous portez ce genre de coiffure sans avoir résolu le problème, les pellicules vont substituer.  

Lorsque vous avez des pellicules, évitez aussi de porter des foulards, chapeau, bandeau ou autres accessoires qui recouvrent toute la tête, ou ne les gardez pas trop longtemps afin de permettre au cuir chevelu d’être aéré. Si vous avez l’habitude de porter le foulard, retirez le temps à autre (si vous êtes seules peut-être) pour que l’air circule sur la tête. Lorsque le cheveu est mouillé, attendez qu’il se soit asséché avant d’attacher un foulard.

Quand vous faites des nattes, et que quelques jours après, les pellicules apparaissent, ne les gardez pas plus d’une semaine. En ce qui concerne les tissages, dès que ça commence à gratter là dessous, le cuir chevelu est en mode alerte. Il faut défaire pour traiter les pellicules.

Avec les tresses, on a un avantage. D’abord, le cuir chevelu arrive à respirer facilement et on peut le masser sans problème. Ce qui est bénéfique pour notre tête.

Lorsque vous vous défrisez les cheveux, respectez les instructions du produit défrisant. Parfois, lorsqu’on a des cheveux trop crépus et que le produit ne défrise pas pendant le temps de pause comme indiqué dans la notice, on allonge la durée pour qu’il ne reste pas la moindre racine frisée. La coiffeuse te dit alors: préviens moi quand ça va commencer par piquer. C’est à ce moment là qu’elle décide de laver les cheveux. J’en sais quelque chose puisque j’ai aussi eu à le faire par le passé. Alors qu’est-ce qui se passe après? Eh bien, les cheveux sont bien sûr lissés jusqu’à la racine, certains un peu trop même, car ils collent sur le cuir chevelu. On se dit pas grave, ça va se détacher si on applique un peu de beurre de karité. Mais voilà les jours qui suivent, pour celles qui n’ont pas essayé de détacher les cheveux qui collent, des cellules mortes commencent par tomber. Après, on se plaint qu’on a des pellicules! C’est à tout à fait normal. Le cuir chevelu a été irrité et il y a eu des lésions un peu partout sur la tête. Or l’inflammation du cuir chevelu provoque l’apparition des pellicules. Il faut donc respecter la notice et ne pas attendre que le cuir chevelu commence par brûler avant de se laver les cheveux. Il faut souligner que les cheveux ne doivent pas être lavés plusieurs jours avant le défrisage afin de ne pas éliminer le sébum qui protègera le cuir chevelu pendant l’opération et du coup éviter irritations, lésions puis pellicules.

Pareil lorsqu’on veut faire une coloration! Il faut respecter les consignes à la lettre POUR NE PAS IRRITER LE CUIR CHEVELU.

Évitez aussi de faire les shampooing trop souvent. Il est inutile de se laver les cheveux tous les jours. Trop de lavage décape le cuir chevelu et fait apparaître les pellicules. C’est vrai que le besoin de faire le shampoing varie en fonction de la nature des cheveux. Mais la fréquence moyenne est de deux fois par semaine, et n’utilisez pas l’eau chaude pour laver les cheveux.
 

Les soins appropriés

Pour traiter les pellicules, il y a bien sûr les shampooings anti-pelliculaires. Mais il faut identifier son type du pellicule pour connaître le shampooing adapté.

Pour traiter les pellicules sèches, il faut utiliser un shampooing doux. Lorsqu’on lave les cheveux, on enlève non seulement les salissures mais aussi le sébum. Les cheveux secs sont pauvres en sébum et l’utilisation d’un shampooing agressif fragilisent le cheveu et irrite le cuir chevelu. Il faut donc un shampooing doux qui respecte le ph du cuir chevelu.

Pour traiter les pellicules grasses, il faut un shampooing purifiant. En effet, les shampooings purifiant élimine l’excès de sébum et régule sa production. Le cuir chevelu est alors apaisé et les cheveux sont purifiés. Si vous utilisez le mauvais shampooing, vous pourriez aggraver le problème en déclenchant une production de sébum. Or une surproduction de sébum crée des pellicules.


Pour traiter naturellement les pellicules, le vinaigre de cidre (le cidre de pomme) est un allié parfait.


Vous pouvez l’utiliser après le shampooing pour un dernier rinçage des cheveux en le diluant dans l’eau, ou vous pouvez l’utiliser non dilué avant le shampooing en le frictionnant sur le cuir chevelu. Laissez reposer 30min à 1h de temps puis lavez les cheveux.


Le sel est aussi une autre recette de grand-mère. On peut masser son cuir chevelu préalablement mouillé avec du sel une à deux fois par semaine.

En adoptant l’une de ces méthodes, on obtient des résultats positifs. Ces deux astuces naturelles concernent tous les types de cheveux qu’ils soient secs ou gras. Pour ma part, j’ai utilisé le vinaigre de cidre associé à mon shampooing doux et j’ai obtenu satisfaction. Mes pellicules ont disparu.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s