soins des cheveux

Entretenir ses nattes style « Ghana Braids »

Les « Ghana Braids », ce sont ces grosses nattes stylées avec mèches, qu’on peut porter sous diverses formes. Ce type de coiffure met en valeur le front et sublime le visage.

img_8952-3

C’est une coiffure qui pourrait tenir normalement 2 à 3 semaines tout au plus. Au delà, les cheveux débordent de partout et c’est la casse assurée. Mais certaines personnes les portent quand même un mois et plus. Tout dépend de l’épaisseur des nattes et aussi de sa rigidité.  Mais vous conviendrez avec moi que lorsque les cheveux accumulent des impuretés, les démangeaisons commenceront par vous fatiguer et lorsque vous faites votre shampoing, la coiffure lâche beaucoup plus tôt. De plus, quand vous avez des pellicules, des flocons blancs apparaissent de partout sur votre cuir chevelu et sont très visibles au niveau des raies des nattes. Ce qui n’est pas du tout esthétique.

Au delà de tout, les cheveux tressés ont besoin d’un minimum de soin. Ces soins sont importants pour éviter que les cheveux ne s’assèchent plus qu’ils ne l’étaient une fois que vous ôterez vos rajouts.

Alors pour garder vos cheveux en bon état, tout en ayant des nattes embellissantes, voici quelques conseils qui vous seront utiles.

Les soins qu’il faut avant de se tresser

Tout d’abord, avant de vous tresser, préparez votre cuir chevelu en lui apportant un soin approprié pour qu’il puisse supporter la manipulation des cheveux par la coiffeuse. Vous pouvez faire un masque à l’avocat qui fortifiera vos cheveux et apportera douceur à votre cuir chevelu. Vous constaterez que vous ne ressentirez aucune douleur une fois les cheveux nattés. Certaines personnes souffrent le martyr les premiers jours surtout lorsque la coiffeuse serre trop les nattes. Conséquence: au coucher, dans le souci de trouver la position idéale pour dormir sans douleur, la tête est soumise à toutes sortes de gymnastique.

Evitez les nattes trop serrées pour le bien être de votre cuir chevelu. Sachez qu’en plus des tensions que subit le cuir chevelu, des nattes ou tresses trop serrées peuvent être la cause de chute de vos cheveux.

Une fois ces soins apportés au cuir chevelu et un bon shampoing doux, vos cheveux sont prêts pour être nattés.

Les soins après la tresse

Après la séance de coiffure, la tresse paraît luisante la première semaine. Mais chez certaines personnes, notamment celles qui ont des crépus courts ou de longueur moyenne, les pointes des cheveux peuvent déborder déjà au bout de 5 à 6 jours comme c’est mon cas ci-dessous:

Les pointes peuvent chuter sous l’effet des frictions et des agressions climatiques. Il vous faudra donc vaporiser vos nattes chaque jour pour hydrater vos cheveux et votre cuir chevelu. Pour cela, vous avez besoin d’un spray, d’eau et d’huile végétale. Pour ma part, j’ai une préférénce pour l’huile d’olive vu qu’elle fait aussi briller les cheveux.

Pour ce qui est des pointes qui débordent, mon astuce à moi est d’utiliser une brosse à ongle.

Cela peut paraître ridicule mais elle me permet, une fois les pointes hydratées, de les brosser en douceur le long de chaque natte. Elles se reposent harmonieusement et comme vous pouvez le constater ci-dessous, on n’a plus l’impression que les pointes débordent.

Je le fais aussi au niveau des « baby hair » après les avoir hydratés.

Comme je l’ai dit plus haut, au delà de 2 semaines, songez à défaire vos nattes pour faire soigner vos cheveux. Faites donc un masque selon l’état de vos cheveux, puis votre shampoing. Laissez ensuite le temps à votre cuir chevelu de souffler pendant quelques jours avant de songer à une nouvelle coiffure.

Pour ma part, je me lasse très vite de mes coiffures. Ce qui fait qu’après 10 jours déjà, je n’aime plus ma tête et, que la coiffure soit en bon état ou non, je m’en débarrasse.

Quand j’étais plus jeune, ma mère m’imposait des coiffures pour une période de un à deux mois. Une véritable torture! Je ne le supportais pas. Et gare à moi si je tirais sur le fil d’une tresse, et si je faisais semblant de défaire les bouts de mes box braids. Le ciseau m’attendait au carrefour (rires). C’était le moyen que ma mère avait trouvé pour me faire chanter car elle savait que s’il y avait une chose que je détestais par dessus tout, c’est qu’on touche à mes cheveux.

Si ma mère m’imposait une durée aussi longue pour garder des tresses, c’était pour m’éviter de manipuler les cheveux et aussi à cause des frais de coiffure et des mèches… Eh! Oui, dans les années 90, par souci d’économie on recyclait deux ou trois fois les mèches pour se tresser. Bref ça c’est une autre histoire (rires).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s