mode

Si toi aussi tu veux être sapée comme jamais en Wax

Une femme africaine qui n’a pas de tenue wax est comme une sauce sans assaisonnement, une beauty addict sans make up ou une geek sans ordinateur (rires). Il m’arrive parfois de me demander coment ce fameux tissu a su s’imposer à nous au point de devenir incontournable et de faire l’ombre à nos tissus traditionnels.

La nouvelle génération ne connaît plus vraiment nos pagnes locaux alors que le port du wax est devenue une tradition qui se transmet de mère en fille. Dès lors, beaucoup associent à tort le wax à nos tenues locales. Bref passons…

Pour la confection des tenues, la plupart en confie le soin au tailleur ou la couturière du quartier. Les plus huppés peuvent se permettre des créations sur mesure par de grands stylistes pour des looks plus originaux ou simplement faire leurs choix dans les prêt-à-porter.

Pour celles comme moi, qui ne peuvent s’offrir le plaisir du prêt-à-porter que deux ou trois fois l’année peut-être ou pour des occasions spéciales, que fait-on? On se repose sur tantine la couturière ou notre cher tailleur pour se mettre en mode « opération reproduction ». Bien sûr on fait confiance à internet pour trouver le modèle à copier.

Mais avant le boom des réseaux sociaux, que faisaient nos mamans? Eh! Bien, la mienne, lorsqu’elle m’emmenait chez la couturière, passait en revue magazines Amina, catalogues uniwax et autres pour s’inspirer et du coup, elle s’improvisait styliste.

Aujourd’hui, qu’est-ce qui se fait souvent? Avec les réseaux sociaux (instagram, pinterest, facebook, tumblr, etc.) on telecharge l’image vite fait et on la balance à la couturière via whatsapp. Et le tour est joué.

Entre la reproduction et l’original, la qualité marquera bien évidemment la différence. Si cette qualité était accessible à tous, je pense qu’on va privilégier les créations qu’on peut trouver en prêt-à-porter tant qu’elles sont disponibles. Nos créateurs africains ont beaucoup de mérite, et le travail artisanal, c’est cher payé. Il est donc tout à normal que le coût ne soit pas aussi accessible pour tous. Le pouvoir d’achat est tout aussi faible pour la majorité d’entre nous en Afrique. On essaie de s’en accommoder. Bon, on peut se permettre de casser la tirelire pour privilégier la qualité lors des grands évènements et ça encore, c’est cher payé. Ce n’est pas donné à tout le monde. Mais au quotidien, on fait suivant nos moyens.

A moins d’être né avec une cuillère en argent dans la bouche ou d’avoir réussi professionnellement, il n’est pas donné à tout le monde de franchir tout le temps les portes d’un prêt-à-porter en Afrique. Soyons honnête, l’africain moyen n’a pas fini de se nourrir pour se permettre de dépenser des sommes folles pour ses tenues quotidiennes.

Mais le paradoxe chez moi, dans mon Nord natal, pendant qu’on nous rabâche les oreilles avec le fait qu’on est pauvre et qu’on n’a pas d’argent (ce qui est réel), on s’impose des tissus wax haut de gamme en guide d’uniforme (un concept que j’ai toujours détesté) pour des évènements comme un mariage. Et très souvent, on vise la dernière collection de la maison vlisco. Peu importe votre porte-monnaie. Et puis d’ailleurs, tu dois le faire? Et comme le dit si bien ma mère: Si tu ne le fais pas pour les autres, personne ne le fera pour toi.

Ne te fatigue même pas pour l’acheter au marché ou en boutique. Le tien t’attend déjà chez l’organisatrice du mariage qui a anticipé en constituant tout un stock chez elle (Si si l’organisatrice doit y trouver pour son compte, donc elle te revend le pagne). Tu peux le prendre à crédit, pas de soucis. Tout le monde doit le prendre alors que 75% de ces personnes n’ont même pas les moyens de se le permettre. Et pourtant elles sont prêtes s’endetter pour être bien vues et montrer à tout le monde qu’elles ont aussi porté l’uniforme. Celui qui ne porte pas l’uniforme se sentira comme le vilain petit canard.

Ce même tissu a aussi des copies qui sont plus accessibles. Mais pas question de porter la copie? De quoi aurais-tu l’air devant les autres? On dira que tu n’as pas les moyens d’acheter le haut de gamme. Et pourtant tu n’as pas les moyens mais tu veux faire comme tout me monde et montrer que tu as porté un pagne de 50 000 FCFA.

Il y en a qui collectionne ainsi les uniformes de grands évènements, mariage, baptème ou célébration du retour de la mecque. On n’en fait pas (pour le moment) lors des funérailles (merci l’islam).

Voilà on a porté l’uniforme, fait le mariage, on a bien mangé, ri et dansé. Vient le moment de faire les comptes. Lol, c’est là que commencent les problèmes. Le recouvrement devient un véritable calvaire. Chez certains, avant de solder leur dette, la mariée est déjà tombée enceinte, a accouché et l’enfant a commencé à marcher à quatre pattes. (Rires)

C’est drôle mais c’est pourtant une triste réalité. Tout ça pour quoi? Pour faire comme tout le monde alors qu’on n’en a pas les moyens.

Bon ça c’était une parenthèse (rires).

Les looks en wax ont beaucoup évolué. Auparavant, on se disait qu’on ne pourrait jamais porter ce qu’on voyait lors des défilés. La plupart des créations étaient osées. Demande à ma grand-mère ce qu’elle en pense, elle te dira que c’est du gaspillage de pagne (rires).

Aujourd’hui encore, elles continuent de le dire chez moi. Elles sont toujours restées classiques. Pour elles, le tissu ne doit jamais être gaspillé, surtout lorsqu’il s’agit d’un haut de gamme. Qu’entendent-elles même par gaspillage? Nanan, ma grand-mère, te dira que le gaspillage de tissu, c’est par exemple ça 👇🏾:


Acheter un tissu pour ce coût (environ 35 000 ou 50 000FCFA, ça coûte les yeux de la tête chez nous), et au final, ne coudre que ça 👆🏾!!!! C’est un sacrilège! Nanan s’étranglerait si je me présentais à elle avec une tenue du genre confectionnée avec du super wax hollandais. Alors pour ne pas précipiter ma grand-mère dans la tombe, j’ai des tenues conçues spécialement pour lui rendre visite. (Rires)

J’ai l’impression qu’elle évalue les centimes qu’elle perd sur chaque millimètres du tissu. Je n’ose pas imaginer la tête qu’elle ferait si je lui montrait les accessoires custimisés avec du tissu wax.

Alors pour Nanan, qu’est-ce qui n’est pas synonyme de gaspillage? 

Ça 👇🏾 c’est pas synonyme de gaspillage


C’est le style bouba mais avec le pagne noué autour de la hanche, un classique indémodable chez nous! Et comme tout le tissu est utilisé, pour elle,  il n’y a pas gaspillage😅

Les plus tolérentes peuvent accepter la robe paysanne. Mais pour ce qui est du reste, c’est du pur gaspillage. Elles te diront:

« C’est ce que tu as fait de ton pagne ça? » « Elle a gaspillé le tissu » « ces filles d’aujourd’hui? »

Lol ces filles d’aujourd’hui là, elles doivent être sapées comme jamais.

Alors pour celles qui sont prêtes à gaspiller leur tissu (rires), voiçi de quoi vous ravir:







Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s