Leadership

Marley Dias, la petite fille aux 1000 livres

1000 livres?! Cela peut paraître surprenant, mais c’est le défi que s’est lancé la petite Marley Dias du haut de ses 11 ans. Cette jeune afro-américaine a lancé une campagne  prônant la diversité à travers le hashtag   #1000BlackGirlBooks. Son but, récolter au moins 1000 livres avec des héroïnes noires pour qu’ils soient accessibles à tous. Alors quels ont été ses motivations?

       
Habituée aux livres où tous les héros sont, comme elle le dit si bien, « des garçons blancs avec des chiens « , Marley s’est sentie frustée de ne pas pouvoir lire des livres d’école avec des héroïnes noires. En effet, elle s’est vite ennuyée des livres communs qui sont plus facile d’accès. Cet état de chose montre le réel manque de diversité dans la littérature jeunesse et un sexisme flagrant. 

Marley voudrait s’identifier à des modèles féminins. Quoi de plus normal! C’est ainsi qu’elle a eu l’idée d’un catalogue répertoriant des livres avec des héroïnes noires pour que des enfants comme elle puissent facilement y avoir accès. Marley a donc faire part de ses soucis à sa mère et lui a, en même temps, proposé une solution pour remédier à cela.


Des livres avec des héroïnes noires, bien sûr qu’il en existe. Il faut juste les mettre en avant pour que tout le monde puisse les connaître. C’est ainsi qu’à travers une  vaste campagne lancée en novembre 2015, Marley a donc commencé par collecter des livres grâce aux dons et au soutien de sa mère. En février 2016, elle en a comptabilisé 400. Une fois son objectif atteint, ces livres seront redistribués dans des bibliothèques disposant de peu de moyens aux États-Unis et aussi en Jamaïque, pays où sa mère a grandi. Et quoi de mieux que les réseaux sociaux pour faire passer son message.


La campagne a eu du succès grâce au hashtag #1000BlackGirlBooks, qui a permis à Marley d’être médiatisée et de recevoir de nombreux soutiens pour mener à bien son projet. 

Leadership

Sourde et Aveugle mais entreprenante: Haben Girma, mon crush de l’année 2015!

P072015PS-0860.jpg

Qui est cette belle jeune femme? Beaucoup doivent se poser la question. Certains d’entre vous la connaissent probablement. Mais d’autres comme moi n’avaient jamais entendu parler de cette femme. Je viens de la découvrir et je suis tombée d’admiration pour elle.

Elle, si belle et si douce, c’est Haben Girma. C’est une américaine d’origine Érythréenne. Elle a 27 ans et est diplômée de la prestigieuse Université d’Havard. Haben Girma est une avocate pas comme les autres. Elle est sourde et aveugle. Née avec son handicap, elle a eu accès aux bourses réservées aux Américains ayant des handicaps pour intégrer la filière de droit de Harvard. En 2013, elle est la première diplômée sourde et aveugle de l’école de Droit de Harvard. Elle a su dépasser son handicap pour réaliser son rêve de devenir avocate. Aujourd’hui, elle défend les droits des personnes handicapées.

Invitée par Barak Obama à la maison blanche, la jeune femme a présenté l’introduction préliminaire du 25e anniversaire de l’ADA (Americans with Disabilities Act) en racontant son histoire.

Elle a confié qu’«en Érythrée, lorsque sa grand-mère a voulu scolariser son  grand-frère, on lui a rétorqué que les enfants sourds et aveugles ne pouvaient pas aller à l’école. Il n’y avait aucune chance pour eux. Quand sa famille a émigré aux Etats-Unis et qu’elle était aussi née sourde et aveugle, elle a été ravie de l’opportunité qui s’est offerte à elle grâce à l’ADA. En 2010, elle fut la première sourde-aveugle à intégrer l’université de Harvard. Harvard n’avait aucune idée de comment un étudiant sourd et aveugle pourrait réussir».

Elle a ajouté que « elle-même ne savait pas comment elle s’en sortirait à Harvard… Pour sa grand-mère qui est retournée en Afrique, sa réussite à Harvard semble être de la magie. Mais tout le monde sait que beaucoup d’handicapés réussissent grâce aux opportunités offertes par l’Amérique et les résultats du dur travail de l’ADA».

Haben Girma conclut en disant qu’à travers son travail d’avocate défendant la cause des personnes handicapées, elle milite pour qu’ils aient un accès égal aux services de l’internet et du numérique. Pour elle, il reste encore beaucoup à faire pour qu’il y ait de l’égalité.

haben-capitol600

J’admire cette femme pour sa détermination et son courage. Elle fait partie de l’une des preuves vivantes qu’un handicap ne peut pas constituer un obstacle pour la réalisation de ses rêves tant qu’il y a de la volonté. En militant pour les droits des personnes handicapées, Haben Girma rencontre beaucoup de succès autour d’elle.

haben_girma-Obama

Pour s’entretenir avec le président, Haben Girma se sert ci-dessus d’un appareil numérique qui affiche des caractères en braille.

Haben Girma est aussi une jeune femme passionnée comme les autres. A 12 ans, elle a été dans un camp de vacances pour aveugle où elle a connu une danseuse aveugle talentueuse. Cette dernière lui a donné ses premières leçons de salsa. Elle adore aussi surfer. Cela lui procure un sentiment d’évasion et d’excitation.

Pour moi, cette femme est une héroïne qui doit faire la fierté des femmes en général, des femmes noires en particulier, mais aussi de l’Afrique.