make up

Make up mode d’emploi: le blush selon votre teint

Le blush est de l’un de ces produits de beauté qui ne sont pas aussi utilisé qu’un rouge à lèvres ou un fard à paupières. Appelé aussi fard à joues, il signifie « rougir » et sert donc à rehausser la couleur que prennent les joues lorsqu’elles rougissent naturellement.

Or pour nous qui avons la peau noire, Dieu même sait qu’il nous faut une loupe pour déceler cet afflux de sang au niveau des joues (Rires). Plus sérieusement, on ne sent vraiment pas concerné par l’utilisation du blush de peur de ressembler à un clown.

Mais contrairement à ce que certaines filles, comme moi d’ailleurs, peuvent penser, le blush peut être appliqué sur toutes les carnations et tous les types de peaux. Tout dépend du choix des tons et de leur application.

Evidemment, « Choisir » c’est la chose la plus compliquée à faire sur cette terre. Tous les jours, à chaque minute, nous sommes confrontés à faire des choix. On cogite lorsqu’on veut s’habiller, se maquiller, cuisiner, faire ses courses ou même choisir l’homme de sa vie. C’est la nature humaine.

Revenons-en au blush. C’est la dernière étape du maquillage. Il permet d’avoir une bonne mine et un air juvénile. Pour cela, il faut d’abord rehausser les pommettes avec un fond de teint, puis appliquer le blush suivant la forme de votre visage tel que décrit ci-dessous:


Notez que pour un résultat soit aussi naturel que possible, il importe de faire le bon choix des couleurs et ne pas avoir la main lourde sur le blush. Sinon effet « Marie-Antoinette » ou poupée en porcelaine garanti. 

Alors pour ce qui est de la quantité, un léger voile suffit. Quant aux couleurs, les tons varient suivant la carnation. Généralement, pour les peaux claires: les tons rosés vous iront à merveille

Pour les peaux mates: les tons orangé rehausseront votre teint

Si votre peau est noire ébène, osez des couleurs vives telles le rouge vif, pourpre velouté, prune doré, fuchsia, ou rose vif. 

Pour les peaux cannelle ou bronze, privilégiez les couleurs marrons, mauve, prune ou les tons cuivrés.

Pour celles qui se posent des questions quant aux tons flashy sur leur peau noire, rassurez-vous: c’est le ton idéal pour donner un peu de couleur à vos joues. Ces couleurs ne seront pas aussi criardes sur votre peau. Tout dépendra de l’appplication. Un léger voile et, le blush se fondera dans votre teint sombre pour illuminer votre peau.

make up

Make up mode d’emploi: comment choisir son rouge à lèvres (part 2/2)

Pour choisir la couleur de son rouge à lèvres, je pense qu’on peut se permettre celle qui nous inspire selon nos goûts et nos envies. Mais parmi nous, certaines ont du mal à se retrouver tant elles ont l’embarras du choix ou elles ne sont pas convaincues par leur reflet face à la glace. Ce serait donc plus simple de faire son choix quand on a une idée de la couleur qui est en harmonie avec le teint. C’est en fait le but recherché quand on se maquille.

Je suis souvent confrontée à cette situation, puis je me suis dit que je ferais mieux de faire des recherches pour avoir une idée des couleurs qui pourraient convenir à ma carnation. Alors, plutôt que de courir acheter un rouge à lèvres violet pop parce qu’il était magnifique sur Lupita Nyongo lors de son dernier tapis rouge, on ferait mieux de déterminer nos propres couleurs en s’inspirant de ce qui nous a fait craqué. Il n’est pas évident qu’un rouge à lèvres qui fasse rayonner Jessica Alba ou Kerry Washington, soit aussi rayonnant sur nous.

Alors voiçi de quoi vous guider si vous chercher des tons qui pourront illuminer votre teint. Vous pourriez ainsi facilement opérer votre choix.

En général, certaines couleurs ont l’avantage de mettre beaucoup plus en valeur le teint par rapport aux autres. C’est pour cela qu’il faut voir en fonction des nuances, c’est-à-dire du clair au foncé, celle qui sera en harmonie avec la carnation de la peau.

Je ne vais pas me mettre à vous citer précisément la couleur qui ira avec votre teint. Les couleurs, il y en a tellement! Par contre, je ferai plus simple en vous orientant sur les tons. Donc vous choisirez vos couleurs suivant le ton qui convient à votre peau avec bien sûr quelques petites nuances.


Tout d’abord si comme moi, vous êtes une ignorante qui en découvre chaque jour un peu plus, sachez que certaines couleurs ou leurs nuances nous donnent une impression de chaleur ou de fraîcheur. En résumé, voici en image, comment sont réparties les couleurs suivant les tons chauds ou froids:

Comme vous pouvez le remarquer, on peut noter deux groupes de couleurs: les couleurs chaudes et couleurs froides.

  • Les tons chauds varient du rouge violé au jaune
  • Les tons froids varient du violet au jaune vert

Généralement, si votre peau est pâle, donc du teint porcelaine au teint clair, vous pouvez tout vous permettre. Pour les peaux mates et les peaux métissées, les tons chauds sont faits pour vous. Quant aux peaux noires, du teint caramel au teint miel et ébène, les couleurs froides sont l’idéal.

Spécifiquement, pour faire la nuance, vous pouvez vérifier votre sous-ton. En effet, votre teint peut varier suivant le climat, mais cela n’influence pas le sous-ton. Il demeure tel. On distingue donc trois sous-tons: le sous-ton froid (donc les couleurs froides), le sous-ton chaud (en référence aux couleurs chaudes) et le neutre qui est entre les deux.

Vous connaître le votre, il suffit de vérifier la couleur de vos veines au niveau du poignet. Votre sous-ton sera défini selon la couleur que vous aurez identifiée. Par exemple, si votre veine est bleue, votre sous-ton est froid. Par contre, si la couleur n’est pas clairement définie, votre sous-ton est neutre.

Voici tout de même quelques couleurs de rouge à lèvres qui pourraient vous convenir.

Pour les peaux pâles, vous pouvez choisir toutes les couleurs. Les rouges orangé, roses pâles, roses fuchsia,  tons abricot vous sublimeront.

Si vous avez la peau mate, donc un teint doré, vous pouvez miser sur des couleurs flashy telles que les oranges vitaminés, les rouges coquelicot. Essayez aussi des tons tels que les roses discrets, le prune, la framboise et cerise, le beige, miel ou marron léger…

Si votre peau est métissée, des couleurs douces telles que le corail, le bois de rose, le lilas et le framboise raviveront votre teint.


Du teint caramel au noir ébène, vous pouvez aussi miser sur les teintes assez foncées comme le prune, le rouge carmin, le bordeaux foncé, le marron glacé, le violet pop, le rouge marron et brique…


Pour celles qui ont du mal à choisir leur couleur, j’espère que vous trouverez une petite satisfaction dans cet article. Mais gardez en tête qu’il n’y a pas de bible en matière de mode. Chacune crée sa mode selon son goût et ses envies. Faites votre choix et assumez-les. L’essentiel est que vous vous sentiez bien et à l’aise dans votre peau. C’est ainsi que se crée puis se répand la mode lorsque beaucoup y sont favorables.

make up

Make up mode d’emploi: comment choisir son rouge à lèvres (1/2)

Entre le rouge à lèvre et nous les femmes, il y a toujours eu une grande histoire d’amour. Que nous soyons adepte du maquillage ou non, nous avons chacune dans nos sacs un « lipstick » coloré ou neutre pour sublimer nos lèvres.

Le choix du rouge à lèvres peut dépendre de sa texture et de sa couleur. Suivant la texture, il se présente sous plusieurs variantes: mat, crémeux, gloss… En ce qui concerne la couleur, elle se détermine en fonction de la carnation de la peau. Mais je vais me focaliser sur la texture du rouge à lèvres. Le choix de la couleur fera l’objet de la seconde partie de l’article.

Le rouge à lèvres, on en voit de toutes les formes et bien sûr de toutes les couleurs. Il y a tellement de nouveautés qu’on se perd dans tout ce qui s’offre à nous. On a donc l’embarras du choix ou on ignore tout simplement lequel utiliser suivant le résultat qu’on aimerait obtenir.


La tenue du rouge à lèvre peut être d’une courte ou d’une longue durée. Tout dépend de sa texture. En général, elle varie de l’aspect satiné à l’aspect matifiant.

La fin justifie les moyens dit-on! Alors si vous désirez un fini comme celui de Beyoncé ci-dessous, il vous faudra utiliser à la base un rouge à lèvre crémeux. Bien entendu, avant d’utiliser un rouge à lèvre, vous devez d’abord hydrater vos lèvres.


Le rouge à lèvre crémeux se présente sous plusieurs formes: nacré, satiné, pailleté… Il donne une bonne couvrance, tient sur une longue durée, offre une couleur intense et lumineuse et aussi un joli reflet.

Le rouge à lèvres crémeux est parfait pour les lèvres fines parce qu’il leur donne du volume. Alors si votre bouche est naturellement charnue, le crémeux rendra vos lèvres beaucoup plus pulpeuses.

Pour des lèvres brillantes et pulpées comme celles de Kendall Jenner ou Karrueche Tran, c’est le gloss qui fera l’affaire. Contrairement au crémeux, le gloss est fluide et fondant. C’était le rouge à lèvres phare des années 90. Il trouve une place de choix dans la trousse de maquillage des ados. Ses points forts: sa texture douce, onctueuse et pailletée avec son parfum fruité et gourmand. On adore aussi son effet lèvre mouillé. Seul hic! il tient sur une courte durée et il faut remettre une couche à chaque fois qu’on en ressent le besoin.

Tout comme le crèmeux, le gloss donne du volume aux lèvres. Il peut être utilisé en complément du crémeux pour un effet plus pulpant.

Le gloss est très pratique, c’est pourquoi il est toujours tendance. De plus sa version neutre et aussi pastel fait qu’il est plébiscité par les adolescentes et les femmes qui veulent un maquillage simple et léger.

Pour un effet velouté comme celui de Rihanna, il vous faut un rouge à lèvre mat. Il est très couvrant, uniforme et tient plus longtemps. Contrairement aux autres textures, le rouge à lèvre mat ne brille pas. Pour celles qui l’ignorent, sachez que tout ce qui est matifiant est « anti-brillance ». Ce rouge à lèvres ne donne pas non plus du volume aux lèvres. Il a plutôt tendance à les rétrécir. Alors si vos lèvres sont trop fines, elles paraîtront beaucoup plus fines avec un mat. Ce dernier est idéal pour les lèvres pulpeuses.

Actuellement, le rouge à lèvres mat est tendance chez les fashionnistas. Sur instagram, on peut voir des photos d’elles postées avec leur bouche velours sous toutes les couleurs. En plus de ne pas faire briller les lèvres, le mat donne un air sophistiqué, chic et audacieux. Mais il a tendance à assécher la bouche et met en évidence les imperfections si les lèvres sont gercées. Il faudrait donc parfaitement les gommer pour éliminer les cellules mortes puis les hydrater avant d’appliquer le rouge à lèvres.

Chacune peut porter son rouge à lèvres selon son goût et ses envies. Le plus important est d’avoir un joli rendu. Certaines femmes adorent que leur bouche pulpeuse soit bien gourmand et brillant. Alors rien ne les empêchent d’utiliser un crémeux. Comme je l’ai dit, le plus important c’est d’avoir un beau résultat et de se sentir bien dans sa peau. Mais si par contre, vous n’aimez pas attirer l’attention sur vos lèvres, vous les trouvez trop pulpeux et vous utilisez à tort un crémeux, maintenant vous savez vers quelle texture vous tourner. Il en est de même pour celles qui ont des lèvres fines. Si vous voulez être tendance et que le mat vous plaît, vous pouvez l’utiliser pour votre plaisir en ayant à l’esprit l’effet que donne le rouge à lèvres mat.

En ce qui concerne l’application du rouge à lèvres, il ne suffit pas de le mettre simplement sur vos lèvres pour avoir un fini aussi parfait que celui des photos. Les lèvres ont aussi droit à leur contouring. Il y a des techniques pour faîre paraître grosses des lèvres fines, ou pour faire paraître plus fines des lèvres charnues. Bref c’est l’art du maquillage.

Rassurez-vous, le « lip contouring « n’est pas aussi compliqué et surchargé comme le contouring du visage . Comme vous pouvez le voir ci-dessous, c’est juste un jeu de crayon consistant à mettre en valeur des lèvres fines et les repulper. Tout dépend du résultat que vous désirez obtenir.

Evitez d’appliquer du rouge à lèvres sur des lèvres abîmés au risque de les infecter encore plus. Prenez le temps de les traiter avec du beurre de karité ou un autre produit adapté pour éliminer plaies et fissures. Et rappelez-vous du geste essentiel, il faut toujours prendre le soin d’hydrater votre bouche avec un baume nourrissant et hydratant avant de mettre votre rouge à lèvres.

Dans votre quotidien, il est préférable de ne pas trop maquiller les lèvres lorsque les yeux sont déjà surchargés, et inversément. Soit vous maquillez légèrement vos yeux et vous vous faîtes une bouche glamour. Soit vous choisissez des tons plus neutres pour une bouche naturelle, et vous accentuez votre regard.

make up

Make up mode d’emploi: Le Khôl et le kajal pour des yeux sublimes mais pas que…

Quand on dit khôl ou kajal, on pense aussitôt aux regards envoûtants des beautés orientales. On sait aussi que les Egyptiens utilisaient le khôl pour embellir leurs regards et traiter les infections oculaires. Bien entendu, il n’y a pas que les beautés indiennes et orientales puisque le khôl est aussi répandu en Afrique de l’Ouest et jusqu’au Sahel méridional depuis des millénaires. 

  • Le khôl

Je vous parle d’abord de celui que je connais le plus et avec lequel j’ai grandi: le khôl. En Afrique de l’Ouest, on retrouve le khôl chez les Fulani, les Haoussa, les Dendi, les Touaregs, les Baribas, les Wolof, bref en grande partie chez les ethnies originaires du septentrion. Chez moi, particulièrement, quand on voit une personne portant khôl, on se dit aussitôt qu’il est originaire du nord. Et dans 99% des cas, c’est exact. Dans mon ethnie, on l’appelle « Kiro » et il s’applique à un bébé dès sa naissance, quelque soit son sexe. Il est beaucoup plus utilisé à des fins thérapeutiques qu’esthétique. Tout le monde utilise le khôl, homme ou femme, jeune ou vieux. 

J’ai toujours entendu les aînés dire que le khôl purifie et éclaircit le blanc des yeux. Et que tu le veuilles ou non, on te le met de force. Avec moi, c’était la croix et la bannière car je me suis mise à détester ça. (Rires). 

Dans mon village, le khôl a une autre particularité. Tout comme le savon noir, les marabouts utilisent le khôl comme arme de protection contre les sorciers et le mauvais oeil, mais aussi comme une arme de séduction. Ne pensez pas que c’est juste le khôl ordinaire qui a toutes ces puissances. Non loin de là, ils y ajoutent, selon le but recherché, des ingrédients secrets. Le khôl, objet de séduction, serait attirant. Des hommes l’utiliseraient pour avoir des conquêtes. Les filles tomberaient à leurs pieds très facilement. Je me méfie donc des hommes qui portent le khôl ou je fuis leur regard (rire). Toutefois, l’effet serait de courte durée. 

De façon artisanale, voici le tube dans lequel se conserve le plus souvent le khôl. Il est fait à base de peau de mouton séché et comporte un applicateur. Cet applicateur peut être un bâtonnet en bois. Ma grand-mère, pour sa part, utilisait une branche du henné.


La composition du khôl varie d’une région à une autre. Mais généralement, il est fait à base du sulfure d’antimoine auquel on ajoute d’autres éléments tels que le sulfate de cuivre, le clou de girofle, etc. Comme je l’ai dit ci-dessus, chacun fait son mélange selon son désir.

Naturellement, le khôl obtenu se présente sous forme de poudre minérale brillante et en 2 couleurs. Soit du gris, soit du noir. Sa couleur varie selon sa composition. 


Des études scientifiques ont montré que certains khôls peuvent être toxiques compte tenu de leur composition. Ils contiendraient des métaux comme le plomb dangereux pour la santé. 

Alors si vous utilisez du khôl en poudre, vous pouvez, par mesure de précaution, vérifier la présence de métaux de façon très simple. Il vous suffit de verser un peu de khôl sur une feuille de papier et d’y mettre un aimant. L’aimant attirant tout ce qui est métal, vous constaterez le résultat par vous-même.

  • Le Kajal

Le kajal est la dénomination du khôl en Inde. Toutefois, il présente certaines différences. 

A la base, le kajal est ayurvédique (médecine traditionnelle indienne). Il s’utilise de la même façon que le khôl, c’est-à-dire comme soin et maquillage, par les hommes et les femmes. 

Aujourd’hui, le kajal a volé la vedette au khôl, car doux et beaucoup plus pratique à utiliser. Certaines femmes se tournent vers le kajal en pensant à tort que c’est du khôl en poudre industrialisé. Certes le kajal que nous avons à notre portée est importé mais, contrairement au khôl de l’Afrique, le kajal est naturellement gras. Il est généralement fait à base de charbon de ghee, de camphre, d’huiles végétales et de cire d’abeille.

Voici comment se présente le kajal:

  • Maquillage 

Le kajal comme le khôl s’utilisent comme un eye-liner. 

Le khôl en poudre s’utilise à l’aide d’un applicateur qu’on met entre la paupière inférieure et la paupière supérieure de l’oeil. On ferme l’oeil puis on étire l’applicateur. 

Le kajal, vu sa texture, vous pouvez tracer d’un simple trait le contour interne et/ou externe de l’oeil. Vous pouvez aussi l’estomper pour obtenir un smoky-eye. 

Le kajal est waterproof, donc plus difficile à enlever que le khôl en poudre. Mais il est doux et facile à appliquer. Le khôl en poudre, s’il y en a en excès sur l’applicateur, peut s’avérer irritant pour ceux qui ont des yeux sensibles. 

Contrairement au khôl, le kajal peut se décline sous plusieurs tons: du neutre au coloré.

Le kajal et le khôl ne sont donc pas identiques mais ils sont utilisés pour les mêmes raisons: la beauté et la protection des yeux. 

Dans les rayons cosmétiques, vous trouverez des crayons de beauté khôl kajal sous plusieurs formes, du plus sec au plus gras, et de toutes marques. Tout dépend du résultat que vous désirez obtenir. Bien entendu, ces khôl-kajals sont destinés au maquillage. Si vous voulez le 2 en 1, c’est-à-dire soin protecteur et maquillage, vous devrez plutôt vous tourner vers le khôl en poudre ou le kajal où il est précisé kajal ayurvedique.

make up

Make up mode d’emploi: Quand le strobing éclipse le contouring…

Voyez-vous cette photo. Des tonnes du genre ont inondé le web depuis que cette chère Kiki a dévoilé le secret de son make up. La technique de maquillage qui vous permet d’obtenir ce résultat est le contouring et le highlighting. 

Beaucoup de  beautystas arrivent maintenant à se maquiller pour obtenir de tels résultats sans l’aide d’un professionnel grâce aux tutos des vlogueuses qui ont révolutionné le contouring sur la planète beauté et également aux palettes ou kit contouring accessibles partout. Aussi a-t-on droit à tout type de contouring, du meilleur jusqu’au pire. Lorsqu’il est raté, c’est la catastrophe.

Mais une autre technique est venue lui voler la vedette. Il s’agit du strobing. Alors avant de vous laisser tenter par ces types de maquillage, vous devriez mieux les cerner et choisir le plus adapté selon votre besoin.

Le maquillage courant est utilisé pour améliorer son apparence, donner bonne mine, camoufler des imperfections ou mettre sa beauté en valeur. Dans le milieu professionnel, le maquillage est tout un art. Les spécialistes sculptent carrément tout le visage en usant de technique approprié pour avoir un résultat époustouflant. Des différentes techniques de maquillage (chroming, contouring, baking, etc) qui, jusqu’à un passé récent étaient pratiquées seulement par les professionnels, une a été révolutionné par Kim Kardashian, la plus célèbre des bimbos, et tout son clan . Il s’agit bien sûr de la technique du contouring et highlighting. 
Le contouring donne l’illusion d’un visage dont la structure a été modifiée, comme s’il a été touché par un chrirugien esthétique ou photoshopé. Il consiste à accentuer ou diminuer certains traits du visage comme affiner son nez, accentuer les pommettes, modifier le regard tout ça en jouant sur les teintes, l’ombre ou la lumière. « Le contouring n’est que art et illusion ».

L’objectif de ce type de maquillage est de rendre la personne photogénique ou télégénique. C’est pourquoi le contouring était utilisé au cinéma, dans le milieu de la mode, les émissions télé, etc. Bref un tel maquillage est adapté pour les caméras, les flashs des appareils photos, ou une occasion spéciale comme un mariage; et non pour votre train-train quotidien sinon bonne chance avec le soleil, la chaleur, la sueur et tout le cocktail qui s’en suit. Effet boule à facettes garanti.

Par contre si vous voulez la jouer flawless sur instagram, vous pouvez improviser une séance make up dans votre salle de bain, mettre les mille et un fond de teint, correcteur, anti-cerne, illuminateur et tout ce que ce que vous voulez pour peindre votre visage (bon j’arrête de me moquer, mais parfois quand on voit la tête de certaines personnes qui finissent par ressembler à des drags queen, on ne peut s’empêcher de pouffer de rire). Plus sérieusement, vous pouvez réussir votre contouring si vous ne cherchez pas à en faire de trop. N’essayez pas de faire comme ces bimbos en devenant quelqu’un d’autre et induire les gens en erreur. Vous imaginez la tête d’un homme qui craque sur votre photo et qu’il découvre qu’en réalité, vous n’êtes pas ce que votre photo prétend. Masquez plutôt toutes vos petites imperfections pour obtenir un teint bien unifié et rayonnant. Puis place aux selfies sur tous les angles que vous voulez. Lorsque vous aurez fini vos centaines de photos en mode sparrow face, duck face, fish gape et tout le reste, postez vos plus jolis photos. Je vois déjà les « like » « like » « like » pleuvoir. Kim K n’a qu’a bien se tenir. Vous aussi, vous pouvez collectionner des photos « Selfish » (rire).

La technique dérivée du contouring donnant un air plus naturel  qui a vu le jour, et  rencontré un franc succès auprès des beauty addicts est le strobing. Ce mot n’est pas aussi glamour que le mot « contouring » mais il est beaucoup plus intéressant car il est pratique au quotidien. Alors pour les adeptes du naturel, qui veulent un maquillage à la fois simple et radieux en sculptant le visage sans le modifier, vous êtes servies.

Il est moins tape à l’oeil que le contouring. Et contrairement à ce dernier qui consiste à jouer sur les zones d’ombre du visage, le strobing  joue sur la lumière. Il a pour objectif d’illuminer un visage terne, fatigué. Pour cela, il faudra mettre un enlumineur sur les zones qui sont naturellement frappées par la lumière.
Vous obtiendrez un teint frais et moins surchargé. Le seul hic, c’est que le strobing n’est pas adapté aux peaux grasses. Une peau grasse brille déjà de partout de façon inesthétique, or le strobing consiste à faire briller un visage sans imperfections et parfaitement hydraté. Alors si vous ne voulez pas illuminer vos imperfections, ne vous lancez pas dans le strobing. Contentez-vous du contouring mais sans avoir la main lourde sur les produits à utiliser. Vous pouvez suivre le principe des zones à creuser tout en restant naturelle.
Je ne suis pas une adepte du contouring mais je reste admirative pour son côté artistique. Ce qui me rebute dans ce type de maquillage, ce sont non seulement tout le temps qu’il prend et le fait de devoir supporter des couches de fonds de teint et autres, mais aussi le manque de naturel du visage.
Pour ma part, je pense qu’il faut laisser le « contouring olé olé » à Hollywood et ses starlettes car le contouring vous transforme en ce que vous n’êtes pas tout comme le cinéma vous présente ce qui n’est pas. Ils nous vendent du rêve. C’est normal d’être attirée par ces artifices de la télé et des magazines féminins, mais  tout ce qui brille n’est pas or. Il faut savoir les copier car hors caméra, ces stars aussi n’abusent pas autant du maquillage et sont au naturel dans leur quotidien.
make up

Make up mode d’emploi: Poudre libre, poudre compacte, poudre de soleil: quelle est la différence?

Les produits de maquillage, il en existe des tonnes et parfois on se perd dans l’usage quand on n’est pas une adepte du maquillage. C’est le cas par exemple des poudres pour le visage. Certaines, comme moi par le passé, peuvent mal l’utiliser. Oui je l’avoue, je n’y connaissais rien. J’appliquais juste ce qui me tombait sur la main à tort et à travers (rires). Mais bon, avec le temps, petit à petit, on découvre, on apprend puis on se perfectionne grâce aux magazines féminins et surtout maintenant aux blogs beautés et aux youtubeuses (merci les filles).
Alors pour un maquillage réussi, il faut unifier son teint. Pour cela, il y a pas mal de produits à notre disposition tels que les fonds de teint, les correcteurs, les BB crèmes, les poudres etc.
La poudre fait partie des plus simples à utiliser pour un maquillage rapide. On peut distinguer la poudre compacte, la poudre de soleil, la poudre HD, la poudre libre, etc. Certaines femmes se sont probablement posées la question de savoir ce qui les différenciait. D’autres, sans le savoir, en font un mauvais usage.
La poudre libre est une poudre qui se fixe le mieux et vous procure un effet naturel. Vous pouvez l’utiliser pour un maquillage léger. Elle est parfaite pour les peaux grasses car elle a un effet matifiant. Cependant, elle est tellement légère qu’elle n’est pas vraiment pratique pour l’application. Elle peut vous salir très rapidement. Ce qui fait qu’elle est le plus souvent utilisée à la maison. Elle sert aussi à fixer le fond de teint.
La poudre compacte comme son nom l’indique, est une poudre libre qui a été compactée à base de corps gras. C’est la raison pour laquelle, elle n’est pas vraiment la meilleure alliée des peaux grasses. Mais bon, tout dépend quand même des matières utilisées, car avec des produits comme le silicone ou le paraben, bienvenue l’excès de sébum et les boutons d’acné. La poudre compact couvre mieux les imperfections. Elle est plus pratique à utiliser au milieu de la journée lorsqu’on veut retoucher son maquillage. Elle peut aussi s’appliquer sur le fond de teint.
La poudre de soleil ou poudre bronzante est une poudre qui donne au visage un effet bronzé et illuminé. Elle se présente sous forme nacrée, mate ou irisée. Cette poudre vous donne un teint d’été pendant l’hiver car il imite le bronzage en donnant bonne mine. Pour les peaux noires et métissées, on est tentée d’avoir des réserves vu qu’elle tend à assombrir le teint. Mais rassurez-vous, c’est une poudre adaptée à toutes les carnations et tous les types de peaux. Il suffit de savoir choisir la poudre qui convient à son teint et aussi de savoir l’appliquer pour ne pas avoir le visage tout pailleté. En effet, l’erreur qui est souvent commise, est de s’en mettre sur tout le visage, or elle devrait s’appliquer sur les zones du visage qui sont souvent frappées par le soleil.