soins des cheveux

16 idées de coiffure pour cheveux crépus après un big chop

Ça y est… vous avez sauté le pas… vous l’avez fait… le fameux big chop. Mais voilà, une fois qu’on fait le big chop, on tombe d’abord dans la désillusion car ces repousses qui semblaient si longues pendant la transition (normal puisqu’elles sont soutenues par les pointes défrisées), deviennent soudainement si petites.

J’ai eu l’idée d’écrire cet article quand ma belle soeur, fut désemparée après son big chop. Elle ne savait quoi faire de ses cheveux, et s’est alors tournée vers moi pour l’aider. Je me suis dit que comme elle, beaucoup d’autres pourraient avoir le même souci capillaire. Raison pour laquelle j’ai décidé de partager avec vous aussi les quelques orientations que je lui ai données

Avant de vous proposer quelques idées de coiffure que j’ai pu collecter ici et là, j’aimerais vous rappeler cette erreur à ne pas commettre lorsqu’on veut faire un big chop. Ma belle soeur en a fait les frais et a failli tout faire couper si je ne l’avais pas « récupérée » à temps.

L’erreur en question, est celle de « ne jamais faire de big chop sur cheveux secs« . C’est très important, car pour vous débarasser des pointes défrisées, il faut que les cheveux soient préalablement bien humidifiés. J’étais étonnée du fait que certaines personnes, comme ma belle-soeur, ignoraient ce détail. Elle avait été mal conseillée et voyant que ses cheveux n’avaient aucun aspect, elle s’apprêtait à tout faire couper. Or elle avait gagné assez de longueurs en repousse.

Alors, avant de faire votre big chop, mouillez bien vos cheveux et appliquez ensuite une crème, du beurre de karité ou une huile végétale. Les repousses friseront et les pointes défrisées seront lissées. Vous pourriez alors facilement tailler ou couper les pointes sans affecter vos repousses. Ne vous précipitez pas pour tout couper vu le volume des cheveux afro. Prenez les cheveux en toutes petites sections sinon bonjour les dégâts. Le plus sage serait de se faire aider par un proche, en lui indiquant bien sûr la marche à suivre, si vous ne voulez pas aller au salon de coiffure.

Une fois les pointes coupées, les cheveux se tasseront, seront beaucoup plus secs et il est loin le film qu’on se faisait lorsqu’on aurait nos magnifiques bouclettes. Rassurez-vous, tout est question de soins et de patience. A cette étape, les cheveux ont besoin d’être régulièrement nourris et hydratés. Quant à la coiffure, on se demande ce qu’on pourrait bien faire de ces cheveux courts tant on est découragée parce qu’on n’a pas su les dompter ou s’approprier leur nouvelle texture. Voici quelques jolies coiffures pour vous, que j’ai sélectionnées afin de vous remotiver et de chouchouter vos beaux cheveux:


Source pinterest


Source pinterest


Source pinterest

Source pinterest


Source instagram


Source instagram

Source pinterest


Source instagram


Source instagram


Source pinterest


Source pinterest

Source pinterest

Source pinterest

Source pinterest

Source pinterest

Source pinterest

soins des cheveux

Mes mini mini twists sans rajouts

Si on me demande quelle est la partie de mon corps que j’affectionne le plus, je répondrai sans hésiter: mes cheveux. Je suis raide dingue dingue dingue de mes cheveux. Ma mère l’a compris assez tôt d’ailleurs. Je devais avoir 6 ou 7ans, lorsque pour me punir et m’affecter au plus profond de moi-même, elle n’avait rien trouvé de mieux que de sortir le ciseau. Et pour protéger mes cheveux, je me suis défendue bec et ongle comme une furie. Finalement, elle a eu gain de cause en arrivant à couper l’une de mes tresses. Le choc que j’ai eu! J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Et pourtant je voulais garder mes cheveux comme ça, avec une touffe en moins. Mais je n’avais plus trop le choix. Le mal était déjà fait. Il fallait couper tout le reste pour uniformiser mes cheveux. Depuis, lorsque ma mère voulait me punir sévèrement, elle menaçait de s’en prendre à ma tignasse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai été beaucoup sage et studieuse durant mon enfance. Avec ma soeur, elle n’a pas eu cette « chance ». La petite se foutait pas mal de ses cheveux contrairement à moi, qui pouvais passer des heures et des heures devant le miroir, à m’en occuper, les coiffer ou tester toutes sortes de styles. Je ne m’en laisserai jamais. Le DIY, depuis petite je le faisais avec mes cheveux. Je n’étais jamais pleinement satisfaite lorsque je faisais un tour chez le coiffeur. Il fallait que je modifie la forme de la coiffure une fois rentrée à la maison. C’est tout moi quoi! Les coiffures strictes, je n’aime pas du tout. Je préfère toujours avoir des marges de maoeuvre pour me permettre toutes sortes de styles.

Vous vous demanderez probablement combien de temps je suis restée assise à faire ces micro twists toute seule. Eh! Bien, cette coiffure, je l’ai faite en 6 jours mais pendant mes heures creuses. En fait voici comment j’ai commencé:


Mes cheveux étant assez crépus de type 4c, j’avais fait de grosses vanilles en prélude à un twist out. Puis au moment de les défaire, l’idée m’est venue d’entortiller de toutes petites méches de cheveux pour voir ce que j’aurai comme résultat.

J’étais assise sur le canapé, regardant la télé en m’amusant à faire de toutes petites vanilles. En voyant les quelques mèches de cheveux twistées après avoir fini de suivre la télé, j’ai bien aimé le résultat et je me suis mise au défi de le faire sur toute la chevelure.

Evidemment, cela demandera des heures et des heures dans un salon de coiffure. Mais je déteste m’asseoir toute une journée ou plus pour qu’on me tresse.

J’ai fait ces twists à mon rythme lorsque je ne suis pas au travail et que j’avais un moment de libre. Ma position favorite, c’était de le faire couchée devant la télé. Et lorsque j’étais fatiguée, je nouais les cheveux et ça faisait à plus tard. Ça m’a donc pris environ 6 jours. Et je suis assez satisfaite du résultat.


Pour faire ces twists, j’ai utilisé de l’eau, du beurre de karité et ces 2 produits cantu ci-dessous:

  • J’ai d’abord hydraté mes cheveux avec un peu d’eau;
  • Ensuite j’ai appliqué du beurre pour nourrir les cheveux et sceller l’hydratation;
  • J’ai utilisé le leave-in pour faciliter le coiffage et nourrir un peu plus les cheveux;
  • Enfin, j’ai appliqué le gel à chaque vanille pour  définir les boucles au niveau des pointes.


En plus de me donner de jolies petites boucles, le gel confère volume et légèreté aux twists. Sans gel, les twists sont tout plats, tombent et sont secs.

C’est une coiffure protectrice qui mettra les cheveux à l’abri de la chute anormal. Il n’est pas difficile de l’entretenir. L’avantage est qu’on peut se permettre toute sorte de soins capillaires et même le shampoing sans risque de défaire involontairement les vanilles. Certes quelques un peuvent s’échapper pendant un shampoing mais on peut rapidement les refaire.

Ma crainte serait de m’en lasser après 2 ou 3 jours. J’ai ce défaut de me lasser rapidement d’une coiffure au bout de quelques jours. J’adore varier ma coiffure tous les jours selon mon humeur. Sauf que c’est pas évident d’aller tous les jours chez le coiffeur. Quant à mes mini twists, les défaire serait aussi fastidieux que les tresser. Dépenser autant d’énergie pour les garder juste une semaine! Je pense que je prendrai mon mal en patience lorsque ma tête ne me conviendra plus.

D’autre part, vu que mes vanilles n’ont pas de rajouts, elles ne sont pas serrées. Je vous déconseille vivement ces mini twist ci-dessous. J’appelle ça « torturer » son cuir chevelu. Je trouve quand même cette dame assez courageuse pour supporter la douleur. Elle peut quand même dire adieu à ses « baby hair ». Quelle que soit la gymnastique qu’elle fera pour manipuler ces vanilles, la chute est d’office assurée.

Quant à moi, j’ai réussi l’exploit de garder la même coiffure pendant 3 semaines. J’ai fait des soins nourrissants, un shampoing, et mes vanilles toujours en forme. Ci-dessous, j’ai vaporisé les cheveux avec un mélange d’eau et d’huile de coco puis appliqué un peu de gel. Les boucles se sont aussitôt formés et les cheveux ont pris un peu plus de volume.

Au coucher, je tresse les vanilles en les répartissant en plusieurs sections. Au réveil, voici, ci-dessous, l’allure de mes cheveux lorsque je défais les tresses:

Voilà ce que je peux vous dire sur mes mini vanilles. Si vous êtes aussi « courageuse » que moi, n’hésitez pas à le faire, vous ne le regretterez pas. La coiffure est si légère et volatile qu’il serait facile de le porter et d’en prendre soin. Vous pourrez masser votre cuir chevelu à volonté, chouchoutez vos cheveux sans crainte de les abîmer.

img_1763

 

soins des cheveux

Masque capillaire et bain d’huile: quelle est la différence?

Les cheveux, plus particulièrement les cheveux secs, nécessitent beaucoup d’attention et une multitude de soins pour qu’ils soient doux et soyeux.


Par le passé, ma routine capillaire se résumait juste à ceci: coiffure-shampoing-crème quelconque-nouvelle coiffure. Le bain d’huile? Ça ne faisait pas partie de mon vocabulaire. Le masque? (Rires) Je ne savais même à quoi cela servait. Pourtant, plus petite, j’avais toujours vu ma mère porter un casque chauffant sur la tête mais je n’en connaissais pas les raisons. 

J’ai quelque peu découvert le masque capillaire en recherchant un produit pour soigner des cheveux abîmés tant mes cheveux étaient foutus et je me refusais de les coiffer. Bref, je suis finalement tombée sur un « hair mayonnaise » traitant des cheveux endommagés. Pour moi, c’était la solution parfaite à mon problème. Mais étant donné que j’en avais fait un mauvais usage, j’avais gaspillé ce produit sur mes cheveux croyant en prendre soin. En effet, un masque doit être appliqué de façon particulière pour qu’il pénètre le cheveu. Or l’ado que j’étais, voulait son indépendance capillaire et se passer des conseils de maman. J’ignorais en fait qu’il fallait le rincer, et ceci après un certain temps de pause. Serviette chaude et sac en plastique, que nenni! Pour moi il suffisait de l’appliquer pour qu’il opère son miracle et « ressuscite » mes cheveux en lambeaux. Et comme une grande idiote, je l’utilisais comme une crème coiffante. Jusqu’à ce jour, je n’ai toujours pas compris pourquoi j’avais pris ce hair mayonnaise pour une crème coiffante (Rires). L’ignorance est un gros défaut.

Aujourd’hui, on peut s’informer soi-même grâce aux réseaux sociaux, et trouver des solutions à toutes nos préoccupations. Pour ce qui est des cheveux, on a un large choix de soins qu’on peut adopter.


Avec cette panoplie de soins, on peut parfois se demander comment les alterner surtout lorsqu’ils ont tendance à avoir le même effet. C’est le cas par exemple du masque et du bain d’huile qui sont tous deux des soins nourrissants et hydratants. Alors à quel moment faire chacun de ces soins et quelle doit en être la fréquence?

Ces deux soins traitent les cheveux en profondeur pour les nourrir et les hydrater. Ils se distinguent tout de même par leur composition et l’application. Il est utile de préciser que leur composition dépend aussi de la nature du cheveu.


Le bain d’huile, est juste comme son nom l’indique un BAIN d’HUILE. Littéralement, c’est comme si on laissait « les cheveux trempés dans l’huile ». Mais il consiste plutôt à enduire les longueurs d’huile végétale, des racines aux pointes. Les cheveux sont répartis sections par sections pour une application plus facile et complète. Ils sont ensuite enveloppés sous un film de cellophane, puis recouverts d’une charlotte ou une serviette tiède.

Le bain d’huile se justifie pour compenser le manque de sébum sur les longueurs et les pointes du cheveu. Leur action est bien plus profonde que le masque. Elles traitent le cheveu au coeur même de la fibre capillaire. Ce soin est surtout recommandé pour des cheveux très secs, abîmés ou qui ont subi des traitements chimiques.

Quant à sa composition, on a juste besoin d’une huile végétale. Choisissez cette huile selon la nature de vos cheveux. J’avais consacré un article sur le choix de l’huile ici.

Le bain d’huile s’applique avant le shampoing. Laissez poser une bonne heure ou toute la nuit pour plus d’efficacité. Vous pouvez le faire à raison d’une fois par semaine si vos cheveux sont très secs ou abîmés. Mais s’ils sont en bon état, il serait mieux de le faire en moyenne deux fois par mois juste pour l’entretenir. 

Le masque par contre s’utilise généralement après le shampoing pour adoucir les cheveux. Il s’applique sur les longueurs et non sur le cuir chevelu. Et comme pour le bain d’huile, il faut recouvrir les cheveux et laissez agir.


On distingue plusieurs types de masques. Ils peuvent être assainissants, nourrissants, hydratants, protecteurs ou réparateurs. Vous pouvez faire simple en achetant des masques prêts à l’utilisation en grande surface. Sachez tout de même les distinguer avant de les acheter. En effet, certains produits contiennent du silicone et du paraben. Ces éléments sont des actifs qui permettent au produit de donner très rapidement des résultats mais l’inconvénient est qu’ils assèchent les cheveux.

Si vous êtes plutôt bio, vous pouvez concocter vous-même vos masques. Sa composition dépend du besoin des cheveux. Ainsi selon le type de masque, on choisit des ingredients qui ont la propriété de résourdre vos soucis capillaires. L’ingredient commun à tous les masques est bien sûr l’huile végétale. 

Pour le masque protéinés par exemple, on ajoute aux huiles végétales des ingredients riches en protéines comme l’oeuf pour renforcer la fibre capillaire. En effet le cheveu est composé de 95% de kératine, protéine dure et fibreuse provenant des cellules mortes. La kératine est insoluble dans l’eau et assure l’imperméabilité et la protection contre les agents extérieurs agissant sur le cheveu. Mais les produits chimiques que nous utilisons détruisent cette kératine et rend le cheveu vulnérable. Pour les cheveux défrisés, colorés ou subissant autres traitemements chimiques, il est très important de faire ce type de soins pour combler le manque de protéines.

Pour concocter des masques hydratants, vous pouvez utiliser utiliser comme actifs: le miel, le lait d’amande, l’aloe vera, etc.

Pour les masques nourrissants, vous avez un large choix: la banane, l’avocat, le jaune d’oeuf, le lait de coco, le yaourt, les germes de blé, la crème fraiche, les proteines de riz, l’argile, etc. 

Les masques nourrissant et hydratant sont tous deux importants pour l’entretien de nos cheveux. Vous pouvez équilibrer ces masques en les alternant d’une semaine à une autre. Pour chaque masque, l’idéal serait de le faire deux fois par mois. 

Sachez aussi que le masque et le bain d’huile sont des soins indispensables à intégrer dans votre routine capillaire pour soigner vos cheveux et éviter leur chute. Si vos cheveux ne chutent plus, vous pourriez mieux apprécier leur pousse car vous aurez préservé vos pointes et longueurs.

soins des cheveux

Soins au henné pour les cheveux

Quand on entend parler du henné, on pense automatiquement à ces beaux tatouages sur la peau ou aux reflets roux qu’ils confèrent aux cheveux. Mais le henné, ce n’est pas que la coloration que nous connaissons toutes, c’est aussi des soins pour les cheveux. 

Par le passé, j’ai eu de très mauvaises expériences avec le henné à cause de mon ignorance à propos de cette plante. J’avais fini par conclure que le henné abîmait le cheveu. En effet, toutes les fois que j’ai eu à l’utiliser pour teinter mes cheveux, ils chutaient beaucoup plus. J’ai donc décidé de ne plus jamais tenter cette expérience par souci du bien-être de mes cheveux. Mais ce que j’ignorais en fait, c’est que le henné et les produits chimiques ne faisaient pas bon ménage. En effet, j’avais les cheveux défrisés à l’époque, et Dieu sait dans quel désordre je défrisais ces pauvres touffes. Pire, c’est dans ce beau désordre que je tentais la coloration au henné. Résultat: une chute spectaculaire et des cheveux complètement abîmés.

Contrairement à ce que je pensais, le henné n’abîme pas le cheveu bien au contraire. Que ce soit le henné neutre ou le henné colorant, ils apportent vigueur et volume aux cheveux, renforcent aussi la fibre capillaire, et assainit le cuir chevelu. 

L’inconvénient lié au henné est qu’il ne faut pas l’associer avec les produits chimiques tels que les défrisants ou les colorants.  

En effet, ces derniers ouvrent les écailles de la fibre capillaire tandis que le henné les referme et les gaine pour fortifier les cheveux. Si vous avez donc initialement, appliqué du henné dans vos cheveux, le produit colorant ne pourra pas alors ouvrir les écailles et se fixer. Les cheveux ne pourront pas être colorés et la réaction chimique induite par le produit sur vos cheveux, détruira la fibre capillaire. D’où la chute!

J’ai pourtant lu que si le henné utilisé est pur et 100% naturel, il n’y a pas de contre-indications. Et qu’il est même possible de faire une coloration chimique après une application de henné.

J’ai quelques doutes à ce sujet car le henné que j’utilisais lorsque mes cheveux se sont abîmés, étaient 100% naturel. Une 1ère fois, j’avais utilisé la poudre naturelle, c’est-à-dire la feuille séchée puis moulue donc non industrialisée. Et bien sûr, j’avais défrisé les cheveux les jours suivants. Résultat: la catastrophe! Une seconde fois, j’avais écrasé les feuilles fraîches pour l’appliquer directement sur les cheveux mais c’était encore une nouvelle catastrophe suite au défrisage.

Alors pour profiter des bienfaits du henné, en plus de sa coloration et sans risque de chute, respectez les consignes écrits dans les coffrets de colorants ou défrisants. C’est-à-dire attendre au minimum la période de 3 mois requise avant de l’utiliser si vous avez fait une coloration au henné. Je suppose qu’au delà de cette période, il n’y aura plus l’effet du henné sur la fibre capillaire.

Lorsque j’ai adopté mes cheveux au naturel, j’ai retenté la coloration au henné sans appliquer après un quelconque produit chimique. Non seulement j’ai eu de jolis reflets roux, mais mes cheveux sont aussi devenus beaucoup plus épais et disciplinés. Disciplinés en ce sens que le henné a tendance à un peu raidir les cheveux crépus. Mais les boucles se reforment naturellement dès qu’elles sont en contact avec l’eau. J’ai pu aussi noter que mes pellicules ont disparu pendant un bon moment et les pointes de mes cheveux se sont fortifiés. Je n’avais plus de problèmes de noeuds. 

Le henné, pur et 100% naturel, ne représente aucun danger ni pour la peau, ni pour les cheveux. Mais si vous utilisez du henné industrialisé, qui est très souvent mélangé avec un produit chimique pour obtenir une coloration rapide et plus vive, vous n’êtes pas à l’abri de conséquences néfastes. Alors prenez le temps de lire sur l’emballage, ce que contient l’henné industrialisé, avant de l’acheter.

soins des cheveux

Astuces pour soigner un cuir chevelu irrité

Il n’est pas aisé d’avoir un cuir chevelu irrité et qui démange sans cesse. S’il s’agit de simples démangeaisons dues à une irritation, vous pouvez vous soulager en utilisant un shampoing adapté selon la nature de vos cheveux ou recourir à un masque capillaire.


 Essayez de vous retenir de grattez la tête le moins que possible, plus vous le faîtes, plus ça démange. Massez vous plutôt le cuir chevelu.

Si par contre, en plus de ces démangeaisons, vous constatez d’importantes squames sur votre cuir chevelu, c’est-à-dire des croutes qui se détachent de la peau, il vaudrait mieux consulter un spécialiste car il pourrait s’agir d’une dermatose.

Pour concocter le masque, plusieurs recettes s’offrent à nous. La plus simple est de diluer du vinaigre de cidre dans un verre d’eau minérale, et d’utiliser la solution obtenue pour masser avec douceur le cuir chevelu. Laissez reposer quelques minutes puis rincez. Elle peut s’avérer très efficace chez certaines personnes mais n’avoir aucun effet chez d’autres. Une autre solution est alors de faire une cure au henné.

 Il vous suffit d’appliquer du henné sur vos cheveux en insistant sur le cuir chevelu. En plus de colorer et de refermer les écailles, le henné fait du bien au cuir chevelu. Mais sachez tout de même qu’il ne faut pas appliquer du henné sur des cheveux récemment défrisé ou coloré chimiquement, et inversément. Sinon, c’est la casse assurée.

Pour prévenir l’irritation du cuir chevelu, évitez de laver trop souvent vos cheveux. La fréquence idéale est de deux fois par semaine au plus. Utilisez un shampoing qui correspond à la nature de vos cheveux. Ne faites pas des nattes, tresses ou tissages trop serrées. Si vous utilisez un défrisant ou si vous faites une coloration, respectez strictement les consignes du produit. 

soins des cheveux·soins du visage

Les vertus du riz pour la beauté de la peau et des cheveux

Les soins à base de riz font partie des secrets de beauté des femmes asiatiques. En effet, le riz de par son amidon, a des effets insoupçonnés sur la peau et les cheveux. Riche en vitamine B et en antioxydant, il:

  • ralentit le vieillissement cutané;
  • régule l’excès de sébum;
  • réduit les tâches;
  • raffermit et tonifie la peau;
  • apporte éclat et douceur;
  • etc.

L’eau de riz, quant à elle, est excellente pour resserrer les pores dilatés et affiner le grain de peau. Sur les cheveux, elle a des propriétés surprenantes. Si vos cheveux sont bouclés, crépus ou frisés et que vous voulez les lisser naturellement, vous pouvez recourir à l’eau de riz. Elle détend et assouplit les cheveux tout en les fortifiant. Si vos cheveux sont plats et manquent de volume, vous pouvez y remédier en utilisant de l’eau de riz.

Il suffit juste d’en appliquer sur votre chevelure avant le shampoing puis de masser en douceur. Laissez agir une dizaine de minutes puis faîtes votre shampoing. 

L’eau de riz s’obtient par la cuisson du riz ou par son rinçage. C’est une eau qui est blanchâtre du fait de l’amidon qu’elle contient.

Sous forme de masque, le riz est un excellent exfoliant. Il nettoie la peau en douceur et la débarasse de ses cellules mortes. Pour faire un masque à base de riz, vous avez besoin de:

  • 2 cuillèrées à soupe de riz bio cuit et bien ramolli;
  • l’eau issue de la cuisson du riz;
  • 1 cuillèrée à soupe d’avocat;
  • 1 cuillérée à café de miel.

Faîtes le mélange du riz, miel et avocat jusqu’à obtenir une pâte homogène et appliquez-en sur votre visage en évitant bien sûr le contour des yeux. Réservez de côté l’eau de riz.

Laissez poser une vingtaine de minutes puis nettoyez votre visage. Utilisez ensuite l’eau de riz comme soin tonique. Votre peau sera ainsi débarassée de ses impuretées. 

soins des cheveux

La goyave pour accélérer la pousse des cheveux

Beaucoup de femmes rêvent d’avoir de beaux cheveux longs, mais voilà la texture des cheveux fait qu’ils ne poussent pas tous de la même manière. De plus, les mauvais traitements et d’autres facteurs les font chuter si bien qu’en fin de compte, on estime que les cheveux ne poussent pas.

Pourtant, les cheveux suivant leur texture, poussent naturellement à leur rythme chaque mois. On peut quand même booster leur pousse. En effet, certains produits naturels sont réputés pour accélérer la croissance du cheveu. C’est le cas notamment de la goyave.

La goyave a des vertus insoupçonnées pour la santé et la beauté du corps tant par ses fruits que par ses feuilles. Les feuilles de goyave sont riches en vitamines B qui sont essentielles pour la croissance des cheveux.

Voici donc une recette toute simple à base de feuilles de goyave pour accroître la pousse de vos cheveux. Il vous suffit juste de faire bouillir quelques feuilles fraîches de goyave dans 1L d’eau pendant une demi-heure. 

Laissez ensuite infusez 1 heure de temps, de sorte à avoir une tisane renfermant toutes les vitamines de ces feuilles. Une fois la tisane refroidie, rincez vos cheveux avec cette eau en vous assurant que toute votre tête a été humidifiée. Massez votre cuir chevelu pour faire pénétrer la tisane et laissez reposer. 

Vous pouvez le faire au moment de vous coucher pour que la tisane puisse agir toute la nuit ou bien le garder 1 à 2 heures en journée, puis vous faites votre shampoing. 

Pour ce qui est de la fréquence, vous pouvez le faire une à deux fois dans la semaine et bien sûr, vous devrez faire preuve de patience pour voir les résultats. Pour les cheveux crépus par exemple, il vous faudra attendre trois mois au moins pour observer un changement significatif.


Il est utile de savoir que pour apprécier la pousse de vos cheveux, vous devrez adopter les bons gestes pour limiter leur chute comme je l’ai expliqué ici. Sinon ce sont les longueurs que vous avez gagné au niveau des racines, que vous perdrez bêtement au niveau des pointes juste par maladresse.