Soins du corps

Beauté du corps: ce qu’il faut savoir sur les poils et l’épilation

Je me suis toujours posée une question toute bête par rapport au corps humain : A quoi servent les poils? Étant donné que notre corps est conçu avec des éléments qui ont un rôle bien déterminé, les poils ne sont pas là par hasard.
Signe de virilité pour la plupart des hommes, complexe pour beaucoup de femmes, les poils sont sous l’influence des hormones mâles et leur densité varie d’une personne à une autre. Lorsqu’ils sont assez pigmentés et dense, ils sont vraiment inesthétiques surtout pour nous les femmes. Aussi la plupart se tourne vers l’épilation pour mettre plus en valeur la beauté du corps. Mais avant de recourir à l’épilation posons-nous la question de savoir pourquoi sommes-nous couverts de poils et de duvets?
Pour ma part, voici les éléments de réponses que j’ai pu avoir:

Dans la préhistoire, tout comme certains animaux et son cousin le singe, l’homme était recouvert entièrement de poils qui le protégeaient des agressions climatiques. Aujourd’hui, le corps de l’homme a évolué. Nous sommes toujours recouverts de poils présents sous forme de duvets qui sont peu pigmentés, sur une grande partie de notre corps. Mais leurs fonctions sont non négligeables. Ils permettent de diffuser du sébum pour hydrater la peau.
En effet, les poils protègent la peau de la sècheresse. Il permet de garder le film hydraulique de la peau grâce au sébum sécrétée par les glandes sébacées et qui circule le long du poil.
Les poils retiennent aussi les odeurs. Vous pouvez le constater au niveau des aisselles.
Les poils des oreilles filtrent le son et les protègent de la poussière. Au niveau du nez, ils le protègent aussi de la poussière et des insectes. Au niveau des yeux, les sourcils sont formés de poils qui les protègent du soleil, de la pluie et de la transpiration. Les cils, quant à eux, protègent l’œil de la lumière et de la poussière.
Les poils pubiens protègent des irritations et régulent la température du corps.
Selon des dermatologues australiens qui ont fait une étude sur la pilosité masculine, la barbe protégerait du cancer de la peau et des crises d’asthme. Elle constituerait une barrière non seulement contre le vent et le froid mais aussi contre les rayons UV.
Enfin qui dit poils, dit bien évidemment épilation! Toutes les femmes rêvent d’avoir une peau douce et uniforme. Je pense qu’avec ces informations que je viens de partager avec vous, vous sauriez mieux orienter votre épilation. Les techniques d’épilation sont variées. Toutefois, chacune d’elle présente des avantages et des inconvénients. Leur efficacité dépend aussi de la vitesse de repousse du poil.

Les hommes s’épilent beaucoup plus le nez et les oreilles et se rasent la barbe et la moustache. Pour les femmes, c’est principalement les jambes, le maillot, les aisselles, le bras. Suivant la technique utilisée, l’épilation peut se faire à domicile ou dans un centre spécialisé. Mais il faut connaître les bons gestes avant toute épilation. Ainsi la peau et la zone à épiler doivent être préparées à travers un gommage pour éliminer les cellules mortes et une hydratation avec un lait ou une crème hydratante. Vous pouvez ensuite passer à votre épilation, en choisissant la méthode qui vous convient. Il y a:
Le rasoir
C’est le premier outil à portée de main pour s’épiler soi-même. Non douloureux, il est simple et rapide d’utilisation. Il s’utilise avec du gel ou une crème à raser. Mais ils rasent les poils à la surface. Aussi ceux-ci repoussent beaucoup plus vite en étant durs et pigmentés.
La crème dépilatoire
Tout comme le rasoir, on peut la pratiquer soi-même. Elle est simple, rapide et indolore. Mais elle est réputée pour son odeur repoussante et ses composés chimiques qui peuvent provoquer des irritations. En effet, la crème dépilatoire dissout les poils à la surface en brûlant la kératine. Avant son utilisation, il faut donc faire un test d’allergie sur une surface de la peau. Elle peut réagir par des rougeurs ou des irritations. L’efficacité de la crème dépilatoire est moyenne. La repousse des poils est moins rapide qu’avec un rasoir mais plus lente qu’avec les autres techniques où le poil est arraché de la racine.
La cire
Il existe trois types d’épilation à la cire: la cire chaude, la cire froide et la cire orientale. Elles sont beaucoup plus efficaces que les méthodes précédentes mais douloureuses.
  • La cire froide
La cire froide est d’un usage simple et radical. Elle peut être réalisée chez soi ou chez l’esthéticienne. Présentée sous forme de bandelettes, de toutes tailles et de toutes formes, elle peut s’utiliser partout. On la chauffe entre les mains puis on l’applique directement sur la peau avant de la retirer dans le sens du poil. Si vous le faites dans le sens contraire, cela peut créer des irritations lors de la repousse. L’épilation à la cire froide arrache les poils jusqu’à la racine et les poils peuvent mettre deux semaines avant de pousser. Mais la cire froide n’arrache pas les duvets et les petits poils fins.
  • La cire chaude
Elle se présente sous formes de petites billes de résine qu’il faut chauffer pour obtenir une pâte chaude. On vérifie d’abord la température pour éviter les brûlures, puis on l’applique sur n’importe quelle partie du corps à l’aide d’une spatule ou d’un roll-on dans le sens du poil. On l’arrache ensuite d’un coup sec toujours dans le sens du poil pour éviter boutons et irritations lors de la repousse. C’est douloureux mais la cire chaude arrache non seulement les poils jusqu’aux racines, mais aussi les duvets et les petits poils. C’est la méthode la plus utilisée en institut. L’inconvénient de la cire chaude est le risque de brûlure.
  • La cire orientale
Pour les adeptes du naturel comme moi, cette méthode est plus douce et plus rapide. Tout comme la cire chaude ou froide, elle est efficace et arrache les poils jusqu’aux racines. Mais il faut d’abord que les poils aient atteint une certaine longueur.
La cire orientale se vend dans le commerce. Vous pouvez tout de même la réaliser chez vous. Pour cela, il vous faut 50g de sucre en poudre, un demi-verre d’eau, le jus d’un demi-citron et une cuillerée à soupe de miel. Faîtes chauffer l’eau et le sucre pour obtenir du caramel auquel vous ajouterez le miel et le jus de citron. Une fois que la préparation devient épaisse et souple, cela signifie que votre caramel est prêt. Versez la mixture sur un plan de travail pour la laisser légèrement tiédir. Malaxez ensuite la cire avec vos mains afin de la rendre malléable. Dès lors, vous pouvez vous en servir en les étalant sous forme de bande sur la zone à épiler.
L’épilation définitive ou permanente
On en distingue trois types: l’épilation électrique, l’épilation au laser, l’épilation à la lumière pulsée. Elles sont contre-indiquées pour les femmes enceintes, les personnes souffrant d’épilepsie ou de diabète, les personnes ayant des troubles de la coagulation, des troubles de la cicatrisation, les peaux irritées ou ayant des tatouages sur la zone à épiler, etc. Elles se font par un spécialiste.
  • L’épilation électrique
Elle se fait à l’aide d’une mini-électrode qui brûle le bulbe du poil empêchant ainsi définitivement la repousse. Mais la séance est très douloureuse et longue car elle se pratique sur de petites surfaces et peut laisser de petites cicatrices. Elle est tout de même réputée être une épilation réellement défintive.
  • L’épilation au laser
Il produit un faisceau de lumière et s’attaque à la mélanine du bulbe pileux. Une fois au contact de cette bulbe, il se transforme en chaleur et détruit définitivement le poil. Cette technique est très efficace sur les personnes à la peau claire et aux poils foncés. Les poils clairs ne captent pas la lumière du laser et de ce fait, ne peuvent pas se détruire. Le résultat n’est pas aussi automatique sur les peaux mates et asiatiques. En ce qui concerne les peaux noires et métissées, il y a de forts risques de dépigmentation et de brûlures. En effet, étant donné que le faisceau de lumière s’attaque à la mélanine, il ne fait pas la différence entre la mélanine du poil et celle de la peau. Ainsi, pour les peaux mates, bronzées, noires ou métissées, il faut un laser spécifique. Éviter aussi de vous exposer au soleil quelque soit votre carnation, avant et après la séance au laser.
  • L’épilation à la lumière pulsée
Elle est un peu identique à celle du laser à la différence qu’il faut se raser au préalable. La lumière pulsée agit sur les poils en phase de pousse. Mais il faut faire faire deux à trois séances avant de commencer par voir des résultats.
Après l’épilation, la peau doit être apaisée. En effet, quelque soit la méthode utilisée, la peau a été agressée. Des picotements, des petits boutons et des rougeurs peuvent apparaître. Utilisez donc des huiles végétales pour hydrater votre peau afin de l’adoucir et n’exposez pas la zone épilée au soleil pendant quelques temps pour ne pas l’irriter davantage.

Soins du corps

La cellulite: une autre bête noire des femmes!

Notre corps nous en fait voir de toutes les couleurs! Vergetures, cellulite, acné, tâches, rides… Aucune femme n’est épargnée. Toutes autant que nous sommes, souffrons d’un problème dermatologique qui, avouons-le, nous pourrit la vie. Dans mes précédents posts, je vous avais trouvé quelques astuces pour traiter naturellement l’acné, les vergetures ou comment se débarrasser des tâches et cicatrices. Cette fois, je me focalise sur la cellulite. Véritable complexe pour les femmes, elle s’incruste au niveau des cuisses, des fesses, du ventre ou des bras.
Alors c’est quoi la cellulite?
C’est un amas de graisse superficielle, logeant directement sous l’épiderme, qui donne l’aspect d’une peau d’orange lorsqu’on le presse. C’est pourquoi la cellulite est aussi connu sous le nom de « peau d’orange ». La peau présente dès lors un aspect disgracieux, manquant d’élasticité, de souplesse et de fermeté.
La cellulite varie d’un femme à une autre. Il existe différents types de cellulites: adipeuse, aqueuse, fibreuse et mixte. Toutes les femmes ne souffrent donc pas du même type de cellulite.
La cellulite adipeuse est liée à l’excès de poids ou à un corps prédisposé à prendre du poids. Elle est molle et non douloureuse, et s’identifie lorsqu’on pince la peau. Elle apparaît au niveau du ventre, des hanches et des cuisses.
La cellulite aqueuse est liée à un problème de circulation veineuse et à une rétention en eau. Elle est visible sans qu’on ait besoin de pincer la peau et apparaît au niveau des cuisses, mollets, bras et chevilles.
La cellulite fibreuse est celle où des fibres de collagène se sont développées autour de cellules graisseuses anciennes et installées. Elle est visible à l’œil nu, dure au toucher et douloureuse. C’est celle qui est la plus difficile à traiter. Elle se situe au niveau des cuisses et du genou.
La cellulite mixte est la combinaison de plusieurs types de cellulite. Elle apparaît donc n’importe où sur les zones de prédilection de la cellulite.

Quelle en sont les causes?

Personne n’est à l’abri de la cellulite. Il peut toucher n’importe quelle femme, jeune ou adulte, ronde ou mince. Elle est peut être d’origine héréditaire, hormonale, liée à une rétention en eau ou à une mauvaise alimentation.

Peut-on s’en débarrasser?

Je ne voudrais pas décourager certaines, mais s’il y avait des crèmes miracles ou des méthodes chirurgicales pour se débarrasser complètement de la cellulite, certaines stars comme Rihanna, Jennifer Lopez ou Kate Moss auraient vite fait de le gommer de leurs corps.

 

Une fois logée, la cellulite ne peut disparaître comme par magie. Rihanna a d’ailleurs confié au magazine Harper Bazar en février dernier, qu’elle attendait le jour où elle se réveillerait sans cellulite lorsqu’elle évoquait sa lutte quotidienne contre la graisse logée dans ses cuisses et ses fesses.

Toutefois, tout comme pour les vergetures, on peut ralentir son développement en adoptant les bons gestes. En général, il faut:

  • avoir une bonne alimentation
  • beaucoup s’hydrater
  • faire des exercices physiques tels que la marche, le vélo, la course d’endurance
  • effectuer des massages (technique du palper-rouler des kinésithérapeutes)
  • appliquer des huiles végétales pour lisser la cellulite telles que le beurre de karité ou l’huile d’amande douce qui sont parfaits pour redonner de l’élasticité à la peau
Avec ces bons gestes, on peut alors limiter les dégâts. Mais j’insiste sur le fait qu’il n’y a aucune crème miracle faire disparaître la cellulite. Les cosmétiques nous vantent l’efficacité de leurs produits, mais tout cela n’est que du pur marketing. Faîtes donc attention à ce que vous utilisez sur votre corps au risque d’aggraver votre problème.
Soins du corps

Peaux grasses et imperfections #4: comment se débarasser des tâches et cicatrices d’acné?

Lorsque la peau est sujette aux imperfections, elle est confrontée à un plus gros souci : les tâches et les cicatrices dues en grande partie à l’acné. En effet, l’acné est responsable de plusieurs types de cicatrices dont les cicatrices pigmentaires. Leur couleur varie d’une peau à une autre. Ces tâches et cicatrices surviennent le plus souvent lorsqu’on manipule les boutons et points noirs. Mais parfois lorsque vous avez l’habitude de nettoyer et soigner votre peau, et que des boutons ont tendance à apparaître, ils s’assèchent puis peuvent disparaitre en laissant des tâches. 
Le problème des tâches et cicatrices sont un problème récurrent chez beaucoup de femmes. Ces tâches qui sont inesthétiques sont un véritable complexe pour les femmes. Et bien sûr, les cosmétiques en profitent pour vanter l’efficacité de leurs produits sur les tâches pigmentaires. Il y en a des tonnes sur le marché et certaines s’avèrent être dangereuses pour la peau en raison de leurs composantes. Ne vous jetez donc pas sur n’importe quel produit produit qui vous promet des miracles. Prenez le temps de bien lire tout ce qui est inscrit sur le produit et au besoin, recherchez les avis de consommateurs sur la toile pour vous assurer de la qualité et de l’efficacité du produit.
Il y a aussi des recettes naturelles pour venir à bout des tâches et cicatrices. Certes, je suis une grande adepte du naturelle mais quand je trouve des produits cosmétiques qui sont sans danger pour la peau, je n’hésite pas à essayer. 
Je suis tombée par hasard sur le correcteur anti-tâches de Garnier. Il est dit que c’est un soin quotidien global, uniformisant, qui réduit l’apparence de différents types de tâches (tâches liées à l’âge, tâches de soleil, marques d’imperfections), illumine et hydrate la peau pendant 24h. 
L’aspect de l’emballage à lui seul suffit à vous attirer. De plus, il est dit que sa formule est hautement concentrée en vitamine C pure oxydante et dépigmentante. La crème serait adaptée à tous les types de peau quelle que soit leur carnation. La texture serait légère, pénètre rapidement et s’applique matin et/ou soir sur l’ensemble du visage.
Il est ajouté:
efficacité prouvée et constatée
En 4 semaines, les tâches et imperfections sont réduites pour 74% des femmes (sur un échantillon de 109 sujets qui sont des consommateurs)
Il est précisé qu’un test clinique (107 sujets)  le prouve 
– en 8 semaines: l’intensité des tâches est réduite
– en 12 semaines: la taille des tâches diminue
 
Parfait alors! Je n’ai pas réfléchi, je me suis jetée dessus. C’est la crème idéale. Malgré les composantes qui à priori, sont comédogènes, j’ai voulu prendre le risque pour me débarrasser de ces tâches qui me pourrissent la vie. 
Alors, le correcteur anti-tâches Garnier tient-il ses promesses? 
Je l’ai utilisé pendant douze semaines, matin et soir, afin de vraiment apprécier son efficacité et j’ai utilisé tout le produit.
J’ai apprécié le format du tube, et il suffit d’un tout petit peu pour le répartir sur tout le visage
Sa texture est vraiment légère, fraîche et elle pénètre facilement facilement la peau
Si vous avez la peau grasse comme moi, pas d’inquiétude, elle ne n’engraisse pas la peau
Son parfum est frais et agréable
 La crème est très hydratante et rend la peau lumineuse
Mais….
Hé oui , il y a un mais… je n’ai pas vu mes tâches s’estomper. Au début, je me suis dit que ça doit mettre du temps comme les méthodes naturelles, mais au bout de 10 semaines, je n’ai pas vu de résultats apparents. Mes tâches sont toujours persistantes. Même les moins pigmentées. Quel dommage! Je ne l’ai pas racheté.
Si vous voulez avoir une peau lumineuse et fraîche toute la journée, cette crème est faite pour vous. Mais pour ce qui est des tâches, je ne vous la recommande pas. Elle ne tient pas du tout ses promesses.
Je me suis donc tournée vers la méthode naturelle, qui est moins coûteuse, plus efficace et sans danger pour la peau. J’ai commencé par obtenir satisfaction au bout de 2 à 3 mois. Beaucoup de fruits et légumes sont efficaces pour traiter les imperfections du visage. Mais il faut beaucoup de temps, de la patience et surtout savoir les utiliser. C’est comme les médicaments, il faut respecter la posologie. Ce n’est pas en augmentant la récurrence et la dose que le problème se résoudra plus rapidement. Au lieu d’obtenir un bon résultat, on se crée d’autres problèmes.
Il y a beaucoup de masques efficaces pour se débarrasser des tâches et cicatrices.
J’ai testé un masque aux 3 agrumes: citron-orange-pamplemouse. Ces ingrédients contiennent de l’acide citrique qui est très prisé par les cosmétiques pour les crèmes et laits dits éclaircissant. En effet, les acides de fruits connus sous le nom de AHA (alpha-hydroxy-acids) sont indiqués pour traiter les problèmes de cicatrices, tâches, acné, ridules. Il affine le grain de peau et active le renouvellement cellulaire en libérant les cellules mortes. La peau devient alors lisse et éclatante. C’est pourquoi il est dit que les acides de fruits éclaircissent la peau.
Ce masque est donc un masque 4 en 1. Il régule le sébum, traite l’acné, resserre les pores et réduit les tâches. Il est donc parfait pour les imperfections. C’est un masque adapté aux peaux mixtes à grasses, à utiliser deux fois par semaine au plus pendant 15 min et en soirée. En effet, ce masque utilisé abusivement irrite la peau et peut même causer des brûlures même sans exposition au soleil. 
Comme tout acide, l’acide citrique est irritant s’il entre en contact prolongé avec la peau ou s’il est exposé au soleil. Et comme je l’ai dit plus haut, il faut vraiment avoir de la patience pour obtenir satisfaction. Les tâches ne disparaissent pas automatiquement comme par magie. Vous commencerez par avoir des résultats à partir du 2ème mois. 
Toutefois, vous pouvez toujours consulter un dermatologue si vous n’obtenez aucun résultat malgré toutes vos tentatives. Étant un spécialiste en la matière, il vous prescrira des produits adaptés ou vous fera un peeling au besoin. Ce serait mieux que de se jeter sur tous les produits qui vous tombent sur la main au point de décaper ou de brûler votre peau.
Voici quelques ingrédients naturels utilisés pour les masques qui peuvent atténuer différentes tâches. Ils n’agissent pas tous pour le même type de tâches.
  • ananas, pomme verte, amande, vinaigre de cidre, papaye pour les tâches brunes ou sombres
  • miel pour les cicatrices
  • gel d’aloe vera, yaourt pour les tâches de vieillesse et les tâches de rousseur
  • lait, concombre pour les tâches de rousseur
  • tomate pour les tâches pigmentaires et les brûlures de soleil
  • graine de nigelle ou cumin noir pour unifier le teint
  • carotte pour les tâches pigmentaires
  • etc. 
Rappelez-vous du plus important: pour avoir une belle peau, il faut aussi se détoxifier de l’intérieur. Hydratez vous avec 1.5L d’eau au moins par jour, mangez équilibré, consommez des fruits et légumes, évitez le trop gras, le trop sucré, le trop salé et pratiquez une activité physique régulière. C’est essentiel pour avoir un beau corps.
soins du visage

Peaux grasses et imperfections #3 : les boutons d’acné et les points noirs parlons-en!


Voici un sujet qui déchaîne des passions. Les fameux boutons d’acné! La bête noire des femmes, mais aussi des hommes. Pas besoin de définir l’acné puisque tout le monde le sait, c’est un bouton. 

Elle se traduit par une inflammation de la peau qui survient à la puberté et touche généralement les adolescents quel que soit la race, le sexe, ou le type de peau. Mais l’acné juvénile dure seulement pendant l’adolescence, or l’acné tardive touchant les adultes et plus particulièrement les femmes peut s’étendre sur plusieurs années. On peut penser que acné et points noirs sont liés. Mais pas forcément! Le point noir est un petit comédon ouvert qui résulte de l’excès de sébum et qui, au contact de l’air, s’oxyde et devient noir. Lorsque le comédon est fermé et on voit un petit bout blanc, il s’agit d’une forme d’acné mais contenant du sébum. L’acné quant à elle est une dermatose qui ne pas résulte pas forcément de l’excès de sébum. Les points noirs, on les retrouve sur le nez, le menton, le front et les tempes. Il existe deux types d’acné: l’acné rétentionnelle et l’acné inflammatoire.
L’acné rétentionnelle, c’est les fameux points noirs, les comédons et les points blancs ou microkystes. Ce type d’acné est le plus courant, et est constitué de sébum. Lorsqu’on appuie dessus, on voit ce truc blanchâtre et gras en sortir. Mais il ne faut pas le faire sinon elle devient une lésion et donne cicatrices et tâches.


L’acné inflammatoire est plus douloureuse, plus dur et se présente sous forme de bouton ou pustule avec une pointe blanche. Lorsqu’on appuie sur cet acné, il en sort du pus et du sang. Cet acné n’est pas vraiment liée à l’excès de sébum et c’est cette forme qui atteint non seulement le visage, mais aussi le corps.

L’acné touche le visage et peut s’étendre sur le cou, le décolleté, les épaules, le dos, etc. Mais dans tous les cas, lorsque vous souffrez d’acné et s’il persiste malgré tout les soins d’hygiène adaptés, il est recommandé de consulter un dermatologue. J’en ai aussi souffert pendant mon adolescence. j’avais des boutons non seulement sur le visage mais aussi sur le dos, le décolleté et l’avant-bras. J’ai du consulter un spécialiste qui m’a fait suivre un traitement approprié qui a réglé mon problème. Mais comme toute femme, sous l’influence de certains facteurs, l’acné revient de temps à autre sur mon visage. Les causes de l’acné sont diverses, sauf que parfois il ne s’explique pas. Mais généralement, il est dû au :

  • hormones (grossesse, pilule, menstruations, etc.) 
  • excès du sébum
  • stress
  • prise de certains médicaments
  • agressions extérieures 
  • alimentation  
  • produits cosmétiques non adaptés ou de mauvaise qualité
  • traitements agressifs de la peau
  • troubles du sommeil 
Quand vous êtes atteint d’acné, la première des choses est de ne pas tripoter les boutons aux risques de les infecter encore plus. En ce qui concerne les points noirs, on est toujours tenté d’appuyer dessus pour les extraire. Ne les triturer pas. En manipulant les boutons et points, on les contamine avec les microbes que nous avons dans nos mains, ce qui va aggraver le problème. 
Les marques de cosmétiques nous proposent beaucoup de produits pour traiter l’acné et les imperfections. J’ai essayé le visibly clear on-the-spot gel de Neutogena qui aide à réduire les boutons. « Résultats visibles dès 4heures » dit-on. Je me suis dit: Waoh! Il faut que je l’achète. Qui ne se précipiterait pas dessus en voyant ça?  . 
Le gel est contenu dans un tube de 15ml mais je l’ai trouvé un peu cher. Cependant, je me suis dit que le coût doit être lié à son efficacité. 
Ok, vérifions tout ça alors! Je l’ai donc appliqué en prenant soin de « compter les heures ». Ce qui est intéressant, c’est qu’il suffit juste d’un tout petit pois pour l’appliquer sur le bouton et le gel sèche très rapidement. En résumé, voilà ce que j’en pense.
Est-ce que le résultat est visible dès 4heures?
Non pas du tout, le bouton a juste tendance à s’assécher

Est-ce qu’il réduit vraiment les boutons d’acné?
Oui mais après 24heures à peu près

Combien de jours d’utilisation?
Je l’ai utilisé pendant un mois

Est-ce qu’il est efficace?
Oui et non. Oui parce que mes boutons ont vraiment diminué les premiers jours; mais non parce qu’ils  n’ont pas complètement disparu et avec le temps, ma peau s’est habitué au gel et il n’a plus eu effet. J’ai dû arrêter de l’utiliser. Ce gel comme indiqué sur l’emballage, aide seulement à réduire le bouton. Moi j’ajoute en plus que c’est juste pendant une période donnée. Or moi, ce n’est pas ce que je recherche. Je veux que les boutons disparaissent complètement.

En somme, je n’ai pas vraiment eu de satisfaction. Ce gel est pratique pour de petits boutons occasionnels surtout chez ceux dont la peau n’est pas acnéique. J’ai découvert bien après qu’il y avait un autre type de ce gel à « action ciblée pour peau sujette à l’acné ». Je n’ai pas voulu me jeter dessus ayant été découragée par le premier que j’ai essayé.

Je vous épargne de la liste de tout ce que j’ai eu à utiliser vainement comme produit pour traiter l’acné car la liste est très longue, mais j’ai trouvé mon bonheur en trouvant une solution bien plus simple.


En effet, j’ai compris que pour régler un problème, il faut en connaître les causes. Lorsque vous corrigez ces causes, vous obtiendrez une solution. Ce fut mon cas, mon visage avait tous les problèmes que rencontrent une peau grasse: excès de sébum (donc peau qui brille tout le temps) dû en partie à l’utilisation en désordre de produits cosmétiques, et bien sûr acné, points noirs et tâches.

Alors j’ai passé en revue les bons gestes à adopter pour entretenir une peau grasse et j’ai adopté une routine qui m’a donné des résultats positifs. Lorsque la peau a des imperfections, comme je l’ai dit dans les articles précédents « peaux grasses et imperfections #1 » et « peaux grasses et imperfections #2« , il faut adopter une bonne routine quotidienne: nettoyer, tonifier et hydrater.
Pour nettoyer, le démaquillant est nécessaire même si vous ne vous maquillez pas. Au cours de la journée, on accumule des déchets (par le biais de la poussière par exemple) qui bouchent les pores et étouffent la peau.
Pour parfaire le nettoyage, une lotion tonique est nécessaire afin de purifier la peau. Enfin, on prend le soin d’hydrater sa peau pour lui apporter un vent de fraîcheur et on fait un masque facial une fois par semaine pour désincruster les pores.  

Pour ma part, comme je l’ai expliqué dans mes articles précédents, j’ai adopté le masque au miel et à l’argile verte. L’argile est très efficace pour lutter contre les acné.

Pour les peaux sèches ou sensibles, c’est l’argile blanche (connu aussi sous le nom de kaolin) qui est le plus adapté.

L’argile verte est quant à elle réservée aux peaux grasses. Si vous avez donc une peau sèche, n’utilisez surtout pas l’argile verte sous peine d’assécher encore plus votre visage.

Vous pouvez utiliser du miel ou du citron en association avec l’argile pour faire votre masque, ou vous faites le mélange des trois.

Le citron est parfait pour réduire les imperfections et les boutons d’acné. Mais pour faire un masque au citron pur, la soirée est le moment idéal  afin de ne pas l’exposer au soleil et d’éviter ainsi des brûlures. N’abusez pas du citron sinon vous irriterez votre peau et vous vous retrouverez avec des brûlures au visage même sans avoir été exposée au soleil. 

La liste des masques faciales pour traiter l’acné n’est pas exhaustive. Il y en tellement que j’ai préféré exposer deux exemples. Je vous conseillerais de ne pas vouloir tout essayer en même temps sinon vous n’obtiendrez aucun résultat. Donnez vous un délai de deux semaines pour faire un traitement, s’il ne marche pas, adoptez-en un autre.

Lorsque vous adoptez cette routine, la peau est parfaitement nettoyée, donc plus de bactéries et par conséquent non sujette aux boutons. En ce qui me concerne, les résultats ont été visibles en deux semaines: ma peau est devenue de moins en moins grasse, les boutons ont très rapidement diminué, les pores ne sont plus dilatés, et ma peau est douce et lisse. Je ne dirai pas que je me suis complètement débarrassée de ces boutons, il en apparait quelques-un par moment mais ils disparaissent aussi vite  qu’ils ont apparu grâce à cette routine.

Pour les points noirs et les comédons, il se retire à l’aide d’un tire-comédons. Il serait préférable d’aller chez une esthéticienne une fois par mois pour faire ce nettoyage en profondeur. Par contre, vous pouvez le faire vous-même si vous ne pouvez pas aller chez un spécialiste. Avant d’extraire le comédon, lavez vous correctement les mains, désinfectez votre visage en utilisant les lotions appropriés puis procéder à un bain de vapeur pour ouvrir les pores. Une fois cette opération terminée, utiliser un papier mouchoir entre les ongles et la peau pour presser les comédons un à un. Les tout petits comédons ne peuvent être retirés qu’avec un tire-comédon. Vous passez en revue tout votre visage (voir dessin ci-dessous), surtout les zones de prédilection des comédons. 

En désinfectant d’abord le visage et en prenant un mouchoir pour retirer les points noirs et comédons, on évite d’infecter la peau et de provoquer de petits lésions qui donneront des cicatrices puis des taches. Une fois cette opération terminée, il faudra apporter un soin doux à la peau en l’hydratant. Vous pouvez utiliser du concombre qui est un excellent hydratant ou une votre crème du jour si elle est hydratante et non comédogène. 

Enfin, certaines huiles végétales sont efficaces pour traiter l’acné. L’huile de nigelle qui est un antiseptique et anti-inflammatoire, est excellent pour les peaux grasses et à tendance acnéique. Elle n’est pas comédogène et pénètre facilement la peau. Certaines doivent craindre de passer de l’huile sur un visage gras. Ne vous en faites pas, l’huile de nigelle n’engraisse pas la peau. Bien au contraire, elle l’assouplit et traite les imperfections. Vous pouvez l’utiliser matin et soir, ou vous pouvez choisir de l’appliquer seulement la nuit au coucher. Vous verrez les boutons s’assécher au bout de deux à trois jours, et le visage doux au toucher et non rugueux à cause des comédons.

Pour les peaux sèches, je vous conseille le beurre de karité associée au citron. Vous seriez peut être surprises, mais le beurre de karité traite aussi l’acné. Contrairement à ce que certains pourraient penser, le beurre de karité est non comédogène et n’engraisse pas la peau. C’est un excellent hydratant et anti-inflammatoire. Bien qu’ayant la peau grasse, j’ai utilisé le beurre et j’ai eu des résultats surprenants. Mais j’émets quelques réserves car toutes les peaux ne réagissent pas de la même manière. Mais je le conseille fortement pour les peaux sèches. Pourquoi l’associer au citron? Juste pour son actif éclaircissant. Le beurre de karité peut noircir la peau s’il est exposé au soleil. Mélangé au citron, non seulement votre teint sera conservé, mais les cicatrices d’acné s’estomperont. Et si vous avez, malgré vous « casser » un bouton (en effet, il est difficile de résister lorsqu’on voit ces petits bouts blancs), vous n’aurez ni tâches, ni cicatrices, car le beurre de karité a un effet anti-inflammatoire. De plus, comme l’huile de nigelle, il prévient aussi l’apparition des boutons. Vous pouvez donc battre le beurre de karité en ajoutant le citron pour le rendre plus léger. Pour que le soin puisse bien pénétrer votre peau, il serait plus aisé de le faire le soir au coucher.