make up

Make up mode d’emploi: comment choisir son rouge à lèvres (part 2/2)

Pour choisir la couleur de son rouge à lèvres, je pense qu’on peut se permettre celle qui nous inspire selon nos goûts et nos envies. Mais parmi nous, certaines ont du mal à se retrouver tant elles ont l’embarras du choix ou elles ne sont pas convaincues par leur reflet face à la glace. Ce serait donc plus simple de faire son choix quand on a une idée de la couleur qui est en harmonie avec le teint. C’est en fait le but recherché quand on se maquille.

Je suis souvent confrontée à cette situation, puis je me suis dit que je ferais mieux de faire des recherches pour avoir une idée des couleurs qui pourraient convenir à ma carnation. Alors, plutôt que de courir acheter un rouge à lèvres violet pop parce qu’il était magnifique sur Lupita Nyongo lors de son dernier tapis rouge, on ferait mieux de déterminer nos propres couleurs en s’inspirant de ce qui nous a fait craqué. Il n’est pas évident qu’un rouge à lèvres qui fasse rayonner Jessica Alba ou Kerry Washington, soit aussi rayonnant sur nous.

Alors voiçi de quoi vous guider si vous chercher des tons qui pourront illuminer votre teint. Vous pourriez ainsi facilement opérer votre choix.

En général, certaines couleurs ont l’avantage de mettre beaucoup plus en valeur le teint par rapport aux autres. C’est pour cela qu’il faut voir en fonction des nuances, c’est-à-dire du clair au foncé, celle qui sera en harmonie avec la carnation de la peau.

Je ne vais pas me mettre à vous citer précisément la couleur qui ira avec votre teint. Les couleurs, il y en a tellement! Par contre, je ferai plus simple en vous orientant sur les tons. Donc vous choisirez vos couleurs suivant le ton qui convient à votre peau avec bien sûr quelques petites nuances.


Tout d’abord si comme moi, vous êtes une ignorante qui en découvre chaque jour un peu plus, sachez que certaines couleurs ou leurs nuances nous donnent une impression de chaleur ou de fraîcheur. En résumé, voici en image, comment sont réparties les couleurs suivant les tons chauds ou froids:

Comme vous pouvez le remarquer, on peut noter deux groupes de couleurs: les couleurs chaudes et couleurs froides.

  • Les tons chauds varient du rouge violé au jaune
  • Les tons froids varient du violet au jaune vert

Généralement, si votre peau est pâle, donc du teint porcelaine au teint clair, vous pouvez tout vous permettre. Pour les peaux mates et les peaux métissées, les tons chauds sont faits pour vous. Quant aux peaux noires, du teint caramel au teint miel et ébène, les couleurs froides sont l’idéal.

Spécifiquement, pour faire la nuance, vous pouvez vérifier votre sous-ton. En effet, votre teint peut varier suivant le climat, mais cela n’influence pas le sous-ton. Il demeure tel. On distingue donc trois sous-tons: le sous-ton froid (donc les couleurs froides), le sous-ton chaud (en référence aux couleurs chaudes) et le neutre qui est entre les deux.

Vous connaître le votre, il suffit de vérifier la couleur de vos veines au niveau du poignet. Votre sous-ton sera défini selon la couleur que vous aurez identifiée. Par exemple, si votre veine est bleue, votre sous-ton est froid. Par contre, si la couleur n’est pas clairement définie, votre sous-ton est neutre.

Voici tout de même quelques couleurs de rouge à lèvres qui pourraient vous convenir.

Pour les peaux pâles, vous pouvez choisir toutes les couleurs. Les rouges orangé, roses pâles, roses fuchsia,  tons abricot vous sublimeront.

Si vous avez la peau mate, donc un teint doré, vous pouvez miser sur des couleurs flashy telles que les oranges vitaminés, les rouges coquelicot. Essayez aussi des tons tels que les roses discrets, le prune, la framboise et cerise, le beige, miel ou marron léger…

Si votre peau est métissée, des couleurs douces telles que le corail, le bois de rose, le lilas et le framboise raviveront votre teint.


Du teint caramel au noir ébène, vous pouvez aussi miser sur les teintes assez foncées comme le prune, le rouge carmin, le bordeaux foncé, le marron glacé, le violet pop, le rouge marron et brique…


Pour celles qui ont du mal à choisir leur couleur, j’espère que vous trouverez une petite satisfaction dans cet article. Mais gardez en tête qu’il n’y a pas de bible en matière de mode. Chacune crée sa mode selon son goût et ses envies. Faites votre choix et assumez-les. L’essentiel est que vous vous sentiez bien et à l’aise dans votre peau. C’est ainsi que se crée puis se répand la mode lorsque beaucoup y sont favorables.

beauté·soins du visage

Masque à la mangue et au yaourt pour un soin éclat du visage

Si votre visage est terne et manque d’éclat, vous pouvez utiliser de la mangue pour le faire rayonner. Très riche en vitamine telle que la vitamine C ou la bêta-carotène, la chair de la mangue peut faire des merveilles sur la peau. Elle nettoie la peau en profondeur, la détoxifie et l’élimine de ses impuretés. Résultat, le visage devient plus éclatant. 

Pour utiliser la chair de mangue dans votre routine beauté, vous devez choisir d’abord une mangue bien mûre.

Si votre peau est normale ou sèche, appliquez directement la chair sur votre visage en évitant bien sûr le contour des yeux. Laissez reposer pendant 10 à 15mn, puis rincez abondamment à l’eau claire. 

Si votre peau est mixte ou grasse, vous pouvez concocter un masque à base de chair de mangue, de yaourt et de miel. Pour cela, il vous faut:

  • une mangue bien mûre
  • du yaourt nature
  • du miel

Réduisez la mangue en purée ou mixez-le. Prenez-en 2 cuillerées à soupe auquel vous ajoutez une cuillerée à soupe de yaourt et une cuillerée à soupe de miel. Appliquez le mélange sur votre visage puis nettoyez après une vingtaine de minutes.


Nous savons que le miel est réputé pour ses vertus hydratantes. Quant au yaourt, il est entre autres, un excellent exfoliant pour les peaux grasses. En associant le yaourt à la mangue, vous obtiendrez un masque gommant qui en plus de donner de l’éclat à votre teint, vous débarassera des points noirs et refermera les pores dilatés.

Soins du corps

Femme, Stress et Beauté

Le stress est un état d’esprit auquel nous sommes confrontés à tout moment dans notre vie. Il a des impacts assez importants sur le corps aussi bien physiquement que moralement, qui peuvent varier d’une personne à une autre. Les femmes en sont beaucoup plus affectées à cause des hormones qui s’agitent à la moindre réaction du système nerveux. Or vous savez que le dérèglement hormonal a des effets sur la beauté du corps, et particulièrement celle de la peau. 
Lorsque vous êtes stressée, la peau devient plus sensible. La peau grasse devient beaucoup plus grasse et les imperfections s’aggravent. Idem pour les peaux sèches. Peu à peu, la peau perd de son éclat et devient terne. Les cheveux deviennent cassants puis chutent. Les ongles deviennent de plus en plus fragiles. Même si vous investissiez tout votre argent en produits de beauté pour remédier à ces petits problèmes, ils ne disparaîtront pas tant que vous êtes stressés.
Tout le monde sait que le stress rend malade. Il peut entraîner des maux de tête, nausées, vomissements, palpitations, fatigue, maux de ventre, troubles menstruels, insomnie, constipation, crise de panique et d’anxiété, boulimie, anorexie, etc. Bref, trop de stress fatigue le corps et fait vieillir avant l’âge.
Les principaux facteurs liés au stress sont: travail, études, amour, famille, argent.
 
Comme beaucoup d’entre nous, j’ai aussi vécu de grandes périodes de stress liées à mon quotidien. J’en ai été très affectée. Je me rappelle qu’en l’espace d’une année, j’ai subi une situation de stress pendant près de 4 mois. J’étais tout le temps anxieuse, constamment malade, je ne mangeais plus, je perdais beaucoup de poids et je m’étais renfermée sur moi-même au point où l’avenir m’effrayait. Aujourd’hui, avec du recul, je me suis rendu compte que je m’étais fait beaucoup de mal et j’avais aussi fait du mal à ma famille. Je n’avais pas conscience que c’était mon stress qui était à l’origine de mes problèmes de santé. Je me plaignais tout le temps de l’état de mes cheveux et des boutons dont je n’arrivais pas à me débarrasser.
Il a fallu qu’un jour, pendant une visite chez mon ophtalmo, cette dernière se rende compte que je tremblais sur mon siège sans raisons apparentes. Elle m’a donc interrogé et m’a fait prendre conscience du fait que mon stress me faisait du mal. 
J’ai donc décidé de ne plus laisser le stress me pourrir l’existence. En effet, du stress à la dépression, il n’y a qu’un pas. Il faut donc savoir gérer son stress. 
Quel que soit la situation dans laquelle vous vous retrouvez, il faut toujours positiver. N’ayez pas des idées sombres. J’ai lu quelque part une pensée qui m’a fait sourire: « Si un problème a une solution, il est inutile de s’en inquiéter. S’il n’en a pas, s’en inquiéter n’y changera rien ». Et c’est vrai!
Le stress ne vous amènera pas à vous sentir mieux, bien au contraire! Donnez vous le temps de déstresser, lorsque vous êtes sous tension. Changez vous les idées. Pensez à de beaux souvenirs, à une chanson qui vous fait du bien. Sortez, marchez, respirez un grand bol d’air. 
Il y a plusieurs façons de détresser, à chacun de voir la méthode qui lui est adapté. Pour ma part, j’ai trouvé mon bonheur dans les activités sportives. Depuis que je m’y suis mise, je me sens bien dans ma peau. j’alterne gym, cardio et danse. J’adore particulièrement les exercices mêlant la danse surtout sur des airs de dance hall. Je suis emportée et j’oublie tout. La lecture est aussi un bon moyen de se laisser emporter à condition que vous arriviez à rester concentré sur ce que vous lisez. Pour ma part, je l’ai tenté mais je n’y suis pas arrivée. Faire du yoga ou regarder un film ou des émissions de divertissement peut vous faire changer les idées. Occupez vous quand même à faire quelque chose qui vous fasse du bien. Vous pouvez aussi vous tourner vers la cuisine, pour tenter différentes recettes, si vous aimez porter le tablier.  
La nutrition permet aussi de réduire le stress. Les vitamines A, C, B, E  et des minéraux comme le calcium, le potassium, le magnésium sont excellents. En ayant une alimentation contenant ces vitamines et minéraux, en complément à l’activité que vous avez choisi, votre corps se libèrera peu à peu du stress et retrouvera son bien-être.
Le stress fait partie intégrante de notre vie. On ne peut pas sans débarrasser complètement. Il revient dans certaines circonstances. Mais lorsqu’il apparaît, il est important de savoir le gérer pour qu’il soit juste passager et n’affecte pas la santé physique et mentale.
Dans tous les cas, il faut savoir sourire à la vie. Une femme qui sourit beaucoup, est souvent belle et bien dans sa peau. Le fait d’être toujours gaie lui procure un beau teint. Le premier geste de beauté est d’avoir un moral au beau fixe. Soyez toujours de bonne humeur et rappelez-vous que notre corps est très sensible. Lorsqu’il est trop fatigué, donnez-lui du repos, chouchoutez-le, et surtout soyez à son écoute pour que votre physique soit toujours en harmonie avec votre mental.
Soins du corps

Comment avoir des rondeurs quand on est mince tout en gardant sa ligne?

Les kilos et moi, nous faisons deux! J’ai toujours été mince. Certaines se diront: cette fille a un poids que tout le monde recherche et elle se plaint?! Mais voilà,  pendant que certaines désespèrent pour perdre leur kilos en trop, d’autres comme moi ne parviennent pas à prendre le moindre gramme! Hé oui mesdames, chez certaines femmes il est autant difficile de grossir que de maigrir. Je dirai même qu’il est  beaucoup plus aisé de perdre des kilos que d’en prendre. C’est un phénomène peu courant, mais c’est une réalité. J’ai plutôt remarqué que ce phénomène s’observe beaucoup plus chez les hommes, qui font de la musculature et prennent des complémentaires alimentaires pour avoir leurs fameuses tablettes de chocolat. En ce qui me concerne, je n’ai jamais atteint la barre des 60kg et j’ai toujours fait du 34. J’ai toujours eu un poids plume, et ma mère se moquait gentiment de mes clavicules. Dans ma famille, tout le monde est bien en chair. Une femme africaine est caractérisée par ses rondeurs. Moi je fais partie de la catégorie de « l’exception qui fait la règle ». Tout le monde me trouvait maigre. Quand j’étais adolescente, on mettait ça sur le compte des études et on me disait: « t’inquiètes ma grande, quand tu auras fini tes études, tu t’épanouiras et tu vas un peu grossir ». Ben non! ce ne fut pas le cas. On l’a donc attribué au chômage, « lorsque tu trouveras du travail, tu ne seras plus stressée et tu vas grossir ». J’ai trouvé du boulot, mais je suis resté telle que je l’ai toujours été. C’est devenu alors: « tu es stressée parce que tu es célibataire et tu as peur de mourir vieille fille ». Je me suis mariée mais je n’ai toujours pas pris le moindre gramme, bien au contraire. Finalement, on m’a dit: « Quand tu tomberas enceinte, tu vas forcément grossir ». Je ne suis pas tombée enceinte, et je ne le ferai certainement pas pour juste vérifier cette théorie (Rires). Une chose certaine, durant tout ce temps, je mangeais en désordre croyant que je grossirais un peu d’une manière ou d’une autre. Et lorsque je n’avais pas d’appétit, je prenais des vitamines pour le stimuler ou des complémentaires alimentaires. Bref, j’ai pris de tout et du n’importe quoi.


En fait, autant il est difficile de s’habiller lorsqu’on est un peu trop ronde, autant il est difficile de trouver des tenues qui épousent nos formes mince quand on n’a pas de rondeurs. Et moi j’étais complexée par ma forme. Je n’avais pas vraiment de rondeurs. Je suis dotée d’une poitrine menue, et de fesses qui bien qu’elles soient un peu rondes, n’étaient pas galbées. Pourtant, j’avais une légère cambrure qui n’était pas visible du fait de ma forme. Ma sœur en est dotée, et sa cambrure a été mise en valeur lorsqu’elle a pris un peu de poids. Pareil du côté de mes frères, qui bien qu’ils soient des hommes n’ayant pas besoin de ce genre de rondeurs, ont des cambrures qui sont devenues bien visibles lorsqu’ils ont pris du poids. C’est la raison pour laquelle je m’étais dit qu’on prenant quelques kilos, j’aurai une silhouette parfaite pour moi. 

Je mangeais à toute heure, du gras, du salé, du sucré… et pas le moindre gramme. Et lorsque j’étais un peu stressée, je fondais comme de la neige au soleil. Mon poids a toujours varié autour de 47-50kg. Avec le temps, j’ai compris que je nuisais à ma santé en m’alimentant très mal pour avoir un peu de forme. Comme je suis une fouine tout sur internet, j’ai finalement trouvé une alternative pour palier à mon petit problème: une alimentation saine et équilibrée accompagné du sport.
L’alimentation! Que l’on soit mince ou grosse, on doit manger équilibré. Un petit déjeuner complet, un déjeuner et un dîner léger, les cinq fruits et légumes et surtout pas de trop gras, ni salé et sucré. Et le plus important, c’est qu’il faut beaucoup s’hydrater, 1.5l d’eau par jour. L’eau est notre plus grande alliée beauté que ce soit pour le visage, le corps, les cheveux. L’eau est un incontournable. 

J’ai donc repris en main mon alimentation. Avant, je l’avoue, je sautais le petit déjeuner et tout au long de la journée, je grignotais beaucoup. Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Il couvre 25% de nos apports énergétiques quotidiens. Maintenant je fais l’effort et surtout j’essaie de le prendre complet (céréales, lait, yaourt, fruit, boisson). Je m’hydratais très mal aussi. En fait, j’attendais toujours d’avoir soif avant de boire de l’eau. Or il faut en prendre en permanence. Boire le matin permet de nettoyer l’organisme qui en a besoin après la nuit. On peut prendre un verre d’eau au lever et continuer avec un café ou un  thé de préférence non sucrés.

Les fruits, pourquoi? Pour les vitamines et minéraux.
Entier plutôt que sous forme de jus ou de compote : il contient davantage de fibres et moins de sucre, donc rassasie davantage. Je prends souvent de l’orange. Mais j’achète des jus quand même. Ainsi, lorsque je n’ai plus de fruit à la maison, je prends mon jus de fruit, qui doit avoir 100% de teneur en fruit et sans sucres ajoutés. 

Les produits laitiers, pour les protéines et le calcium (yaourt, lait, fromage )   

Les créréales, pour les sucres lents (pains avec du beurre ou confiture, croissant, etc.) ils apportent de l’amidon à l’organisme, évitant ainsi les coups de pompe et les fringales. 

Je mange aussi assez de légumes et mes plats ne sont plus trop gras. Cette alimentation a pour moi un double bénéfice, non seulement elle entretient ma ligne mais elle fait du bien à ma santé en plus du sport bien sûr. Je me permets quand même quelques petits écarts de temps en temps pour me faire plaisir.

Le sport! je ne pensais pas qu’un jour  je m’y mettrai pour grossir. J’ai toujours été une grosse flemmarde. Ma seule expérience du fitness remonte à très loin. J’étais enfant et ça m’amusait d’imiter ma mère qui pratiquait ses exercices en regardant les vidéos « workout » de Jane Fonda. Étant donné que j’étais mince, j’avais toujours pensé que le sport me ferait maigrir. Et comme j’avais une morpho un peu masculine, je ne voulais pas encore plus développer cette carrure qui ne m’était pas du tout flatteuse. Mais JE ME TROMPAIS. Tout le monde doit faire du sport. Les exercices sont variés, tout dépend de l’objectif à atteindre.  Il y a tant à dire sur ce sujet. Je n’avais jamais su qu’il y avait des exercices adaptés à chaque morphologie, tout comme pour les styles vestimentaires. 


Le sport peut faire grossir sainement. Il développe les muscles, plus lourds que la masse grasse, dessine la silhouette et rend le corps plus résistant. C’est un très bon complément au régime alimentaire. 


Etant donné que j’ai une morpho en H, mon objectif était  de dessiner ma taille et de développer mon fessier et mes cuisses pour avoir des courbes au niveau des hanches. Il me fallait faire des exercices qui, en plus de m’assurer une bonne santé, affineront harmonieusement ma silhouette en douceur, sans augmenter ma masse musculaire dans le haut du corps (bras, épaule, poitrine, dos). Aussi, il est exclu que je fasse des exercices qui nécessiteraient des charges additionnelles, donnant ainsi du volume dans les biceps, le dos, les épaules, etc. Les exercices qui peuvent me permettre d’atteindre cet objectif sont : le squat sans poids, la natation, le jogging, les exercices d’abduction, etc.

Je n’oublie pas pour autant les autres silhouettes, voilà quelques exercices pour garder sa ligne ou brûler les graisses selon le cas.

Pour les silhouettes en A, des activités dynamiques avec un travail autour des abdos, des fessiers et cuisses sont l’idéal. Alors, le vélo, la danse aérobique, les flexions et les séances d’abdos régulières sont faites pour elles.

Pour les silhouettes en X, tous les exercices pour tonifier les cuisses, ventre, fessier. Pour vous, c’est la zumba, le yoga, la natation.

Pour les silhouettes en H, le corps a besoin d’être muscler de partout. Alors pour donner un peu de courbes à cette silhouette, tous les exercices sont adaptés : nager, courir, danser, marcher, crossfit, etc.

Pour les silhouettes en O, étant donné que ce corps a quelques difficultés avec les efforts physiques, les exercices d’endurance de base et les sports de haute intensité sont privilégiés. Pour travailler votre cardio et perdre en même temps du poids, la natation, le vélo ou la marche sont par exemple indiqués.

Pour les silhouettes en 8,  il faut tonifier les cuisses, garder le ventre plat et avoir des fesses fermes. Crossfit,  fitness, zumba, vélo, natation, etc. sont les mieux adaptés.

En ce qui me concerne, je ne pratique pas la natation car j’ai une peur bleue de l’eau. La marche et la montée des escaliers font aussi travailler les cuisses et le fessier. Dès lors, je ne m’en prive pas. Mon bureau se situant au 5ètage de mon immeuble, j’ai décidé de délaisser l’ascenseur pour attaquer les escaliers chaque matin et après-midi. Les week-ends, je fais des exercices en regardant des vidéos. Car comme je l’ai dit plus haut, je suis une grosse flemmarde. J’ai la paresse d’aller dans une salle de sport. Peut-être qu’avec le temps, je m’y mettrai. Mais les exercices que je trouve sur YouTube ne sont pas de tout repos. Je suis même devenue fan de Keaira Lashae, une pro du fitness, qui propose pas mal d’exercices que ce soit pour brûler les graisses, danser ou muscler son fessier. Au début, j’avais juste commencé par des squats isolés, mais j’avoue que j’avais très mal et je me fatiguais très vite, et bien que j’avais un objectif à atteindre, j’avais du mal à m’y mettre chaque week-end tant c’était difficile. Il faut souffrir pour être belle, mais mes cuisses souffraient le martyr. Or il fallait s’y habituer pour ne plus avoir de douleurs. Ma solution : alterner les squats avec d’autres exercices. Et j’ai trouvé mon bonheur en trouvant cette vidéo de l’actrice Boolywoodienne Bipasha BASU. Cette vidéo est parfaite, surtout pour travailler les cuisses et le fessier, et bien sûr pour celles qui veulent brûler des graisses.



J’ai donc adopté cette routine sans toutefois en faire une obsession. Sinon le stress gâchera tout mon travail. Exit donc, la balance, et tout le reste pour mesurer un quelconque cm ou g. En l’espace de quatre mois, je suis passé du 34 au 36, sans avoir pris plus de 2kg. Je faisais 54kg avant ma routine, mais là j’en suis à 56. Mais les 2 kg sont dû la masse musculaire. Mes fesses ont commencé par rebondir. Je me suis rendu compte en essayant de porter mes jupes et pantalons. Je n’arrivais plus les fermer. Mes cuisses ont aussi un peu grossi, j’avais du mal à les ouvrir lorsque je portais une jupe, tant elle me serrait. C’est là que je suis aperçu que je ne pouvais plus porter du 34. J’ai essayé le 38 mais c’était un peu large. Pour un début, c’est satisfaisant mais je continuerai quand même. Je dois travailler ma taille et galber encore plus mon fessier pour créer un équilibre entre mon buste et mes hanches.