soins du visage

Masque au concombre et à l’aloe vera pour l’hydratation du visage

Le concombre tout comme l’aloe vera regorge de vitamines qui font des merveilles sur le corps. Ils sont, entre autres, d’excellents agents hydratants qui procurent fraîcheur et douceur à la peau. 

Que votre peau soit sensible, sèche, mixte ou grasse, vous pouvez vous permettre un soin au concombre ou à l’aloe vera. Ils sont adaptés à tous les types de peau. Les peaux sèches recouvront par exemple douceur et confort. Les peaux grasses verront leurs imperfections se réduire.

Un masque à l’aloe vera et au concombre est utile pour sentir votre peau fraîche en période de forte chaleur ou par un temps très sec lorsque la peau tiraille. N’oubliez quand même pas l’essentiel: boire assez d’eau pour hydrater le corps de l’intérieur. On ne le dira jamais assez. C’est très important pour la beauté de votre corps mais aussi et surtout pour votre santé. 

Quant au masque, il est apaisant, réparateur et adoucissant. Il va « réveiller » votre peau et lui donner un coup d’éclat. Simple et bio, ce masque est facile à réaliser.

Pour le concocter, il vous faudra:

  • 1/4 d’un concombre de taille moyenne;
  • 2 cuillerée à soupe de gel d’aloe vera.

Peler le concombre, puis videz ses graines. Filtrez le jus de ces graines et réservez-les. Coupez la chair du concombre en petits morceaux, auxquels vous ajouterez le jus des graines et le gel d’aloe vera. Mixez ensuite le mélange. 

Appliquez le masque sur la peau préalablement démaquillée, en évitant le contour des yeux. Laissez poser 15 mn puis rincez. Votre peau sera agréable à toucher. Appliquez votre crème du jour ou votre huile végétale pour protéger votre visage pour la journée. Comme tout masque, la fréquence d’application est d’1 à 2 fois tout au plus dans la semaine. 

soins des cheveux

Entretenir ses nattes style « Ghana Braids »

Les « Ghana Braids », ce sont ces grosses nattes avec mèches, stylées qu’on peut porter sous diverses formes. Ce type de coiffure met en valeur le front et sublime le visage.

img_8952-3

C’est une coiffure qui peut tenir normalement 2 à 3 semaines tout au plus. Au delà, les cheveux débordent de partout et c’est la casse assurée. Certaines personnes les portent quand même un mois et plus. Tout dépend aussi de l’épaisseur des nattes et de sa rigidité.  Mais vous conviendrez avec moi que lorsque les cheveux accumulent des impuretés, ce sont des démangeaisons qui commenceront par vous fatiguer et si vous faites votre shampoing, la coiffure lâche beaucoup plus tôt. De plus, quand vous avez des pellicules, des flocons blancs apparaissent de partout sur votre cuir chevelu et sont visibles au niveau des raies. Ce qui n’est pas du tout esthétique.

Au delà de tout, les cheveux tressés, ont besoin d’un minimum de soin. Ceci afin de les hydrater pour éviter qu’ils ne s’assèchent beaucoup plus une fois que vous ôterez vos rajouts.

Pour garder vos cheveux en bon état, tout en ayant des nattes embellissantes, voici quelques conseils qui vous seront utiles.

Tout d’abord, avant de vous tresser, préparez votre cuir chevelu en lui apportant un soin approprié pour qu’il puisse supporter la manipulation des cheveux. Vous pouvez faire un masque à l’avocat qui fortifiera vos cheveux et apportera douceur à votre cuir chevelu. Vous ne ressentirez aucune douleur une fois les cheveux nattés. Certaines personnes souffrent le martyr les premiers jours lorsque la coiffeuse serre trop les nattes. Et au coucher, dans le souci de trouver la position idéale pour dormir sans douleur, la tête est soumise à toutes sortes de gymnastique. Mais sachez qu’en plus des tensions que subit le cuir chevelu, des nattes ou tresses trop serrées peuvent être la cause de chute de vos cheveux.

Une fois ces soins apportés au cuir chevelu et un bon shampoing doux, vos cheveux sont prêts pour être nattés.

La coiffure paraît luisante la première semaine. Mais chez certaines personnes, les pointes des cheveux débordent déjà au bout de 5 à 6 jours comme c’est mon cas ci-dessous:

Les pointes peuvent chuter sous l’effet des frictions et des agressions climatiques. Vous pouvez donc vaporiser vos nattes chaque jour pour hydrater vos cheveux et votre cuir chevelu. Pour cela, vous avez besoin d’un spray, d’eau et d’huile végétale. Pour ma part, j’ai une préférénce pour l’huile d’olive vu qu’elle fait aussi briller les cheveux.

Pour ce qui est des pointes qui débordent, mon astuce à moi est d’utiliser une brosse à ongle.

Cela peut paraître ridicule mais elle me permet, une fois les pointes hydratées, de les brosser en douceur le long de chaque natte. Elles se reposent harmonieusement et comme vous pouvez le constater ci-dessous, on n’a plus l’impression que les pointes débordent.

Comme je l’ai plus dit haut, au delà de 2 semaines, songez à défaire vos nattes pour faire soigner vos cheveux. Faites donc un masque selon l’état de vos cheveux, puis votre shampoing. Laissez ensuite le temps à votre cuir chevelu de souffler pendant quelques jours avant de songer à une nouvelle coiffure.

Pour ma part, je me lasse très vite de mes coiffures. Ce qui fait qu’après 10 jours déjà, je n’aime plus ma tête, que la coiffure soit en état ou non, je m’en débarrasse. Quand j’étais plus jeune, ma mère m’imposait des coiffures pour un à deux mois. Une véritable torture. Je ne supportais pas. Et gare à moi si je tirais sur le fil d’une tresse, et si je faisais semblant de défaire mes box braids. C’est le ciseau qui m’attendait au carrefour (rires). C’était le moyen que ma mère avait trouvé pour me faire chanter car elle savait que s’il y a une chose que je détestais par dessus tout, c’est qu’on touche à mes cheveux. Pour ma mère, me faire garder des tresses aussi longtemps, c’était dans le souci de moins manipuler les cheveux et aussi par souci des frais de coiffure et des mèches. Quand on sait que dans les années 90, on recyclait deux ou trois fois la même mèche pour se tresser. Bref ça c’est une autre histoire (rires).

soins des cheveux·Soins du corps

Les bienfaits de la mangue pour les cheveux et la peau

Comme tout le monde le sait, la mangue est un fruit tropical savoureux au parfum gourmand qu’on prend du  plaisir à régaler. Beaucoup doivent voir dans les rayons cosmétiques des produits faits à base de mangue. Mais combien savent que le beurre de mangue est aussi exploité? Pour ma part, jusqu’à un passé récent, je ne connaissais même pas l’existence du beurre de mangue. Comme quoi, on ne finit jamais de découvrir des choses.

 

La mangue, comme tout autre fruit, est bonne pour la santé. Riches en vitamine C et en fibres, Il est le fruit tropical le plus consommé au monde après la banane. Grâce à ses antioxydants, elle permet de réduire les risques de maladie cardiovasculaires et le cholestérol.
La mangue présente des bienfaits aussi bien pour l’organisme que pour la peau et les cheveux. La chair de mangue, utilisée en masque se révèle un excellent soin nettoyant pour le visage.
Le noyau de la mangue contient des amandes qui sont extraites pour fabriquer le beurre de mangue.
Ce beurre, riche en acide gras, possède des vertus adoucissantes et nourrissantes. Il n’est pas aussi connu connu que le beurre de cacao ou le beurre de karité mais en possède les mêmes vertus.
Il nourrit, protège, hydrate la peau et les cheveux. Les peaux déshydratés et les cheveux secs ou abîmés y trouveront leur bonheur
Le beurre de mangue contient des actifs qui font de lui un excellent hydratant. Il contient en autre des antioxydants (qui traite le vieillissement cutané), des acides gras essentiels (hydratation), des phytostérols (anti-inflammatoires et protège aussi des rayons UV du soleil), etc.
Pour vos soins capillaires, vous pouvez utiliser le beurre de mangue pur ou associé à d’autres huiles végétales telles que l’huile d’argan, l’huile d’amande douce, le beurre de cacao, le beurre de karité.
Vous pouvez par exemple faire un masque à base de miel, huile d’olive, beurre de karité et beurre de mangue avant le shampoing. Vous pouvez aussi l’utiliser pour hydrater vos pointes sèches pendant les soins quotidiens. Pour cela, il faudrait d’abord le faire fondre au bain-marie. Il apportera douceur et vitalité à votre chevelure.
Le beurre de mangue peut être aussi appliqué directement sur le visage et le corps pour hydrater et adoucir la peau, plus particulièrement la peau sèche et sensible.
On le retrouve dans la composition de certains produits cosmétiques tels que les soins solaires, les laits et crèmes hydratantes, les shampoings, après-shampoings et masques capillaires.
soins des cheveux·Soins du corps

Le beurre de karité en cosmétique: un produit naturel aux milles vertus

Tout le monde le sait: le beurre de karité est incontestablement un allié de la beauté. En Afrique, ce beurre a toujours été utilisé par nos grands-mères aussi bien pour la cuisine que pour les soins du corps. Il a des vertus extraordinaires sur la peau. Ses vertus réparatrices et régénératrices sont dues au fait qu’il contient de la vitamine A, D, E et F.

En cosmétique:
La vitamine A est une vitamine indispensable pour la santé entre autre des cheveux, des ongles, de la peau. Le manque en vitamine A se traduit souvent par une peau sèche.
La vitamine E est une vitamine anti-oxydante, anti-inflammatoire et hydratante. Elle protège le corps de la pollution et du soleil.
La vitamine F permet d’éviter le dessèchement de la peau et de l’apaiser lorsqu’elle a été exposée aux agressions extérieures.

Grâce à ces vitamines, le beurre de karité permet:

  •  l’hydratation des couches supérieures de l’épiderme;
  •  l’entretien et la souplesse de la peau;
  • de protéger la peau contre les agressions extérieures;
  • de prévenir les vergetures;
  • de tonifier et de raffermir la poitrine;
  • de protéger les lèvres contre le froid et la sécheresse;
  • d’apaiser la peau après des coups de soleil;
  • de retarder l’apparition des rides;
  • de détendre les muscles après un effort physique;
  • de nourrir, d’assouplir et d’hydrater les cheveux;
  • de fortifier les ongles
Le beurre de karité convient pour tout la famille, et pour tous les types de peau. J’ai souvent ouïe dire que le beurre de karité fait noircir la peau. Tout dépend de la façon dont il est appliqué. En effet, nos grands-mères avaient pour habitude d’ajouter du citron dans le beurre de karité avant de l’appliquer sur le corps. Je ne m’étais jamais demandé la raison pour laquelle elles le faisaient. J’ai appris bien plus tard qu’en fait, en le mélangeant au citron, le beurre de karité entretiendrait le teint sans pour autant  le noircir. Rassurez vous donc, vous pouvez bien utiliser le beurre de karité sans assombrir la couleur de votre peau.
C’est en période de période de fraîcheur, et surtout pendant l’harmattan où le vent est sec, que le beurre de karité est très utilisé chez nous. Il empêche la peau de s’assécher et la protège du froid. Pour l’utiliser sous forme de crème, il vous suffit juste de battre le beurre au fouet. Sa texture deviendra douce et légère. Vous ajoutez ensuite du jus de citron et vous faites le mélange jusqu’à absorption complète par le beurre. La crème deviendra encore plus légère.
Plus vous le battez, plus le beurre devient léger. Vous aurez à la fin une crème très légère, agréable et douce au toucher. Le beurre de karité battu, ne durcit pas quel que soit la durée de l’utilisation contrairement au beurre de karité fondu.
Pour l’appliquer, il vous suffit juste d’utiliser une petite noix que vous passerez sur le corps en massant légèrement pour faire pénétrer la crème.
Si vous avez un visage gras et que vous redoutez de l’appliquer au visage, vous pouvez ajouter de l’huile de nigelle qui est un excellent régulateur de sébum. Lorsque vous l’aurez appliquer sur le visage et frotter légèrement, vous verrez au bout d’une demi-heure, que votre peau aura complètement absorbé la crème puis deviendra lisse et souple. Le beurre de karité n’est pas du tout comédogène et n’engraisse pas le visage. Bien au contraire. En effet, grâce à ses actifs hydratants, si vous avez des comédons ou acné, sachez qu’ils commenceront à se résorber lorsque vous appliquerez cette crème. 
Pour les femmes enceintes ou celles qui en ont l’intention, vous pouvez prévenir l’apparition des vergetures en appliquant du beurre du karité sur les parties du corps sensibles aux vergetures notamment les hanches, les fesses, la poitrine, le ventre et les cuisses. Ces zones sont sensibles à la prise de poids qui, lorsqu’elles sont brusques, provoquent des vergetures. Et comme je l’avais expliqué ici, une fois que les vergetures apparaissent, on ne peut plus s’en débarrasser. On ne peut que réduire son développement.
En utilisant quotidiennement le beurre de karité, et ceci dès le début de la grossesse ou le désir de grossesse, vous renforcerez l’élasticité de la peau et elle sera ainsi préparée à s’étirer lors de la prise soudaine ou la perte soudaine de poids, sans laisser de traces.
Soins du corps

L’eau: meilleure ennemie des cheveux (part 2)

Une question que beaucoup doivent se poser: A quel moment hydrater ses cheveux?
Quand vous avez soif, vous buvez de l’eau! Quand le cheveu a soif, on doit l’hydrater. C’est la logique n’est-ce-pas? Mais voilà pour celles qui ne le savent pas, les nutritionnistes recommandent de ne pas attendre d’avoir soif avant de boire de l’eau (surtout à partir de la trentaine). Le corps commence par amorcer le cap du vieillissement et il est important de l’entretenir encore plus. Le premier élément vital, c’est l’hydratation. C’est pareil pour les cheveux. Vous devez les entretenir en adoptant une routine. N’attendez pas que vos cheveux aient soif avant de les hydrater. Vous pouvez faire votre masque hydratant une fois par semaine, et deux fois par mois par exemple (en effet si vous faites un masque nourrissant, il serait préférable de ne pas le faire la même semaine que le masque hydratant pour ne fatiguer le cheveux avec trop de soins). Le matin, vous pouvez par exemple sceller vos hydratant lorsque vous vous coiffez, ou les vaporiser si vous les avez tressés. Je vous avais expliqué içi comment hydrater les cheveux par les masques et les methodes LOC, LCO et LCOCB.

Maintenant, si le besoin se fait sentir en cours de journée, vous pouvez vaporiser vos cheveux en utilisant un spray. Je le dis parce que, même si nous avons des cheveux du même type, chaque cheveu a une particularité qui est propre à notre personne. On peut par exemple avoir le même type de cheveu, mais pas les problèmes capillaires; ou avoir les mêmes problèmes capillaires avec des symptômes différents. Lorsque vous tombez malade, certains réagissent plus facilement aux traitements que d’autres, chez qui le traitement met plus de temps à faire son effet. C’est pareil pour les autres soins. Il n’y a donc pas de règle absolue en ce qui concerne les cheveux aussi. Chacune doit tenter son expérience, au vu des conseils trouvés un peu partout, et finalement déterminer le traitement adapté à sa touffe.

Chacune doit donc réussir à identifier ce qui fait la particularité de son cheveu, et savoir être à l’écoute de ses besoins. Pour ma part par exemple, au fur et à mesure que j’évolue dans mon aventure capillaire, au cours de certaines journées, j’ai pu constaté, que lorsque mes cheveux ont soif, ils ne sont pas doux au toucher, les pointes semblent s’assécher, et les cheveux eux-mêmes sont ternes. Je comble alors ce besoin en leur apportant un tout petit peu d’eau et d’huile végétale mélangées dans un spray. Certaines fois, mes cheveux n’en ressentent pas du tout le besoin. Mais attention les filles, ça ne veut pas dire, avoir tout le temps la main dans les cheveux dans la journée. Nos cheveux détestent qu’on les manipule trop.

L’autre souci que nous donne l’eau lorsqu’il est en contact avec le cheveu bouclé, crépu ou frisé, c’est le rétrécissement connu sous le mot « shrinkage » en anglais. Ce n’est pas un problème en tant que tel, mais voire ses cheveux diminuer de longueur n’est pas du goût de tout le monde. Surtout chez nous, les crépus, dont les cheveux rétrécissent de plus de 3/4 de leur longueur. Mais le shrinkage révèle la bonne santé de nos cheveux.

Certaines comme moi ont dû se demander pourquoi au moindre contact humide, nos cheveux se tortillent en même temps. En fait, c’est tout carrément une équation chimique qui se forme dans notre touffe lorsqu’elle touche une particule d’eau. Nos cheveux sont essentiellement constitués de molécules de kératines. L’eau exerce une attraction sur ces molécules. Les kératines en se rapprochant de l’eau, se réunissent entre elles et forment des ponts d’hydrogène. Lorsque ces ponts deviennent assez important, le cheveu se met alors à se replier sur lui-même. Alors, si le cheveux est de nature bouclé, il  devient beaucoup plus bouclés, les cheveux frisés deviennent encore plus frisés et les cheveux crépus qui ont des boucles très serrées se resserrent encore plus.

Tous les types de cheveux quel que soit leur texture réagissent au contact de l’eau. Les cheveux raides, même si on ne le remarque pas, ont aussi tendance à onduler légèrement sous l’effet de l’humidité. La sensibilité du cheveu au contact de l’eau, varie donc selon sa texture.

Le shrinkage, on ne peut pas l’éviter mais les cheveux peuvent retrouver leur longueur d’une autre manière.

Tout comme on natte ou tresse les cheveux, pour éviter qu’ils ne s’emmêlent au moment du coucher, je fais des tresses avant d’appliquer mes soins nécessitant de l’eau pour contourner le shrinkage. Quel que soit le soin (masque, shampooing, etc.), je le fais bien pénétrer dans mes cheveux et en rinçant, j’arrive à tout éliminer. Bien qu’ils soient tressés, les cheveux ont tendance à se rétrécir. Mes tresses se tortillent et deviennent plus petites. Les pointes s’enroulent automatiquement. Mais lorsqu’ils sont bien séchés, je retrouve mes longueurs. En effet, une fois les tresses défaites, les cheveux gardent les plis tout en étant souples et sont en mode « tire-bouchon ». Lorsque je les peigne, ils s’allongent naturellement.


Maintenant dans quel cas l’eau est-t-elle l’ennemie des cheveux?

Lorsque le cheveu est mouillé, il devient plus fragile. En effet, le poids de l’eau pèse sur celui du cheveu. Le cheveu perd de sa force et devient vulnérable. Une mauvaise manipulation dans son état mouillé entraîne sa casse. En ce qui concerne les cheveux crépus, frisés ou bouclés, les cheveux s’emmêlent beaucoup plus, surtout au niveau des pointes. C’est pourquoi il  ne faut pas brosser ou peigner les cheveux mouillés, sans les avoir démêlés au préalable. Même dans ces cas, évitez de beaucoup manipuler le cheveu mouillé.
L’eau dure ne fait pas du bien à nos cheveux non plus. Une eau dure n’est pas liée à la potabilité de l’eau mais plutôt à sa  teneur en minéraux. Elle contient du calcium et du magnésium qui sont responsables de la formation de calcaire. C’est pourquoi l’eau dure a une forte teneur calcaire. L’eau du robinet est une eau dure, et sa dureté varie selon les régions. Les minéraux contenus dans cette eau assèche les cheveux et les emmêle facilement. L’eau idéale pour la santé de nos cheveux est l’eau douce. Si vous avez accès à un puits chez vous, sachez que son eau fera du grand bien à vos cheveux. En effet, cette eau qui sort directement de terre est naturelle, donc douce. C’est pareil aussi pour l’eau de pluie. A défaut de les utiliser, vous pouvez acheter votre eau douce industrialisée ou avoir recours au vinaigre pour rincer vos cheveux à la fin quand vous utilisez une eau dure.
L’eau de piscine abîme les cheveux quel que soient leur texture. Il contient du chlore et d’autres produits chimiques qui sont des ennemis pour les cheveux. Ces composants assèchent les cheveux, créent des fourches et les rend cassants. Le chlore détériore la fibre capillaire en soulevant les écailles des cheveux. Alors à défaut de nager la tête hors de l’eau en évitant de mouiller vos cheveux, portez un bonnet de bain de bonne qualité et prenez le soin de faire un bain d’huile au préalable. Après vos séances de natation, il faut laver les cheveux avec un shampoing doux. Mais le shampooing étant recommandé pour deux fois par semaine tout au plus, rincez vos cheveux à l’eau vinaigrée afin de nettoyer le chlore qui s’y est infiltré et faites un masque fortifiant.

Une autre eau qui ne fait pas du bien aux cheveux, c’est l’eau chaude. La fibre capillaire n’aime pas trop le contact du chaud sous toutes ses formes directement sur elle. Il les fragilise et les rend plus cassants. Il ne faut donc pas en abuser. L’eau tiède est préférable à l’eau chaude, et l’eau froide encore plus parce qu’elle est idéale pour resserrer les écailles des cheveux.

Enfin, l’eau de mer! Eh, oui! Qui dit eau de mer, dit plage et soleil… Sachez que l’action combinée su sel de l’eau de mer et du soleil entraîne la déshydratation du cheveu quel que soit son type.